En revenant d’Hamexpo Le Mans…

Je n’ai mis aucune illustration de l’affluence ou des stands mais la raison principale de mon déplacement dont je reparlerai plus bas.

La seconde raison, c’est la rencontre de copains que l’on ne côtoie  que sur l’air ou sur les réseaux sociaux. La troisième, par simple curiosité, pour prendre connaissance de ce nouveau site pour ce salon et son organisation. Souvent, la situation géographique et le lieu de l’exposition font beaucoup pour cette réussite.

Venant du sud de la région parisienne avec l’A10/A11 très proche, Le Mans est à 193 km pour environ 1H50 d’autoroute et Tours, à 223 km pour environ 2H00. C’est très largement comparable. Au niveau prix d’autoroute aussi puisque l’aller/retour est à environ 40 €, ce qui commence à faire une belle somme qui n’ira pas dans la radio.

Le week-end prévu par Météo France s’annonçait beau, avec des températures très agréables. Certes un peu frais le matin en partant à 7H pour être présent à l’ouverture, mais très vite lumineux après dissipation des brouillards matinaux… À l’arrivée, l’endroit est connu des GPS et bien indiqué, on ne peut pas se tromper. Passé la première sécurité, on arrive sur un parking immense. Malgré un nombre important de véhicules déjà présents, se garer fut très facile.

Première remarque désobligeante : comme à Tours les années précédentes, il y avait deux queues pour la billetterie mais aucun affichage indiquant laquelle se chargeait des billets pré-vendus et laquelle demandait le paiement sur place. N’ayant jamais eu la chance de gagner au Loto, j’ai bien entendu choisi la file qui prenait la monnaie pour qu’une fois arrivé, l’on m’indique gentiment que c’est l’autre queue pour les entrées déjà payées … Où une seconde queue m’attendait bien entendu.

Une fois dans la salle, deuxième remarque désobligeante : très peu, voir absence d’affichage pour les différentes commodités. En effet, les toilettes, la ou les salles de conférences, le restaurant, etc, ne sont pas indiqués. Rien de grave car les distances sont courtes et les personnes de l’organisation accueillantes et très serviables.

À part ces deux remarques — faites à l’organisation pendant le salon — le reste ne souffre, à ma connaissance d’aucun soucis (je n’ai pas vu les salles de conférences, ni le restaurant, je ne peux rien en dire) .

La salle est très pratique et les stands étaient bien organisés : à gauche en entrant, la brocante ; sur la droite, les stands associatifs et commerciaux.

Il n’y a pas grand chose d’étonnant à ce que l’on trouve la brocante moins bien fournie qu’il y a quelques années et que l’on constate quelques commerces manquants puisque Radio 33, RF Ham et Radio DX Center n’existent plus. Pour ces derniers, subsistent la fabrication et distribution des antennes ITA. Et un nouveau venu, qui a déjà réalisé quelques salons mais jamais à Hamexpo à ma connaissance, avec Passion Radio Shop. Côté commercial, pas de nouveautés flagrantes, ce qui n’a pas empêché les différents étals de faire le plein de visiteurs.

Dans les points très positifs, en dehors du parking géant et de la salle elle-même, de nombreuses personnes de l’organisation étaient présentes et renseignaient quiconque avait une question. Du côté boisson et ravitaillement, à noter la vitesse à laquelle les files d’attente ont fondu le midi, la rapidité, la qualité du service et de l’accueil. Je ne sais si le fait de réserver son repas au restaurant à l’extérieur a soulagé le côté sandwich, mais cela nous a changé des longues files d’Hamexpo à Tours pour arriver au moment où il fallait aller acheter des baguettes de pain parce qu’on avait vu trop juste…

Commander et être servi vite c’est très bien, mais encore faut-il trouver de la place pour s’asseoir quelques minutes. L’organisation avait prévu largement de quoi au niveau tables et chaises, ce qui est bien agréable, surtout après plusieurs tours de salon pour se poser un peu.

Côté organisation, pour une première au Mans, c’est une grande réussite, d’autant que le nombre d’entrées payantes devrait tourner autour de 1200, ce qui devrait être un nouveau record pour le REF !

Côté copains, c’est toujours un plaisir de rencontrer des personnes avec qui l’on échange souvent sur Twitter, IRC, voir par radio ou autres réseaux, mais que l’on n’a jamais rencontré. C’est chose faite pour quelques-uns d’entre eux depuis ce samedi. Et bien entendu, des discussions de passionnés à ne plus finir autour d’un verre !

L’objet principal de ma visite, que vous pouvez voir en illustration de ce billet, est un récepteur DATV avec son tuner, le Minitiouner Pro, œuvre de Jean-Pierre, F6DZP pour la conception, de Lucien, F1TE pour la réalisation du PCB, et du REF pour la logistique de pré-commande et de réservation. Ce matériel a eu un tel succès que la première fabrication est déjà épuisée et une seconde lancée ! Il est disponible à la Boutique du REF.

Cet appareil permet de recevoir de la TV numérique de 143,75 à 2400 MHz grâce à son tuner NIM Serit. Il permettra donc de recevoir les émissions DATV de l’ISS quand l’équipage de cette dernière fera de l’émission TV amateur numérique. Bien entendu, il peut servir pour tout autre type de réception DATV terrestre. Et si je ne m’abuse, il est possible qu’un émetteur DATV le rejoigne dans quelques temps…

Plus d’infos sur le sujet dans les News de Radioamateur.org et sur le site du forum Viva DATV.

Un grand merci aux bénévoles de l’ARAS-REF 72, au personnel du siège du REF et aux membres du conseil d’administration de permettre ce genre d’évènement que l’on devrait étendre, notamment comme à Friedrichshafen, avec une Maker Faire, deux publics qui mériteraient de se mélanger plus souvent lors de ce type de manifestation.

Et merci aux copains pour toutes les discussions !

Ce contenu a été publié dans Association, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à En revenant d’Hamexpo Le Mans…

  1. Ping : En revenant d’Hamexpo Le Mans - RADIOAMATEUR-ONLINE

  2. BOUIN Alain dit :

    Bonjour,
    Accord pour ce qui est de l’organisation. J’ai pour ma part participé à deux conférences et j’indique que la salle était bien dimensionnée, l’écran de projection de bonne dimension et la sono parfaite.
    Pour ce qui est du restaurant, en self-service, là aussi, de dimension suffisante, peu de temps à faire la queue, et enfin, un repas de self correct, HamExpo n’a pas pour objet d’être un haut lieu de la gastronomie.
    73 de F1OMM-Alain

  3. F4CWN dit :

    L’IRC ?? ça existe encore ? Sur quel serveur IRC ça cause radioamateur ?

  4. hugues dit :

    salutation, Hugues vendeur brocanteur au fond a gauche, pas mal de monde sur un créneau , on espère toujours plus, l’année prochaine sera surement mieux.
    pour tout ceux qui veulent voir un max de photo, j’ai mis l’ensemble sur un blog:
    http://hugues-et-les-taches-solaires.blog4ever.com

Laisser un commentaire