uBitx : le montage, les problèmes, le QSO

Comme beaucoup, j’ai commandé ce nouveau kit d’Ashhar, VU2ESE, radioamateur dont nous avons beaucoup publié les différentes conceptions sur Radioamateur.Org. L’intérêt de ce montage est qu’il est multi-bandes, SSB/CW, développant de 5 à 10W selon les bandes, le tout pour une somme de 109$ par la poste et de 119$ par DHL.

J’ai passé commande le 13 décembre 2017 et reçu le paquet en provenance d’Inde vers la première semaine de Février 2018. J’ai pris la livraison par la poste indienne, India Post, conformément à la recommandation du site HF Signals qui indique qu’en livraison DHL, certes beaucoup plus courte niveau délai, il est grandement probable d’avoir à régler des droits de douane.

Le délai de livraison total en ce qui me concerne n’est pas le seul fait de la poste indienne mais aussi du fait du délai d’approvisionnement lié à de très nombreuses commandes du monde entier suscitées par ce kit. Un autre kit à avoir un très grand intérêt est le QCX de QRP Labs, mais nous en reparlerons plus tard. Le paquet du uBitx est très bien fait et le tout est livré dans une boite plastique qui aurait pu abriter le circuit imprimé principal, mais malheureusement, une fois connectée la partie électronique de commande (Raduino, écran LCD) qui est perpendiculaire au circuit principal, le boitier ne se ferme pas.

Le uBitx (prononcer micro bitix ) est un kit dont tous les composants sont déjà montés, un peu à la manière du K3 d’Elecraft. En effet, le circuit imprimé est constitué de nombreux composants montés en surface. Et quand on voit aussi le nombre de tores (plus de 30), on se dit que c’est tout aussi bien ! Notre seul travail consiste donc à monter toute la connectique pour l’alimentation, le microphone, le keyer, l’audio, l’antenne, le vernier de changement de fréquence, le bouton de volume et divers composants pour la mécanique. Il y a bien une diode et trois résistances qui servent sur différents connecteurs, mais c’est tout. De plus, le circuit est pré-réglé en usine, il n’y a donc aucun ajustement à faire.

Vous avez le choix de trouver un boitier, de vous en construire un — avec des chutes de circuit imprimé par exemple ce qui se fait beaucoup en montage QRP —, de faire le montage en l’air ou encore de commander des boitiers fait pour (attention au prix du port). Ayant déjà deux boitiers en cours pour le récepteur DATV MiniTiounerPro, j’ai opté dans un premier temps pour le montage en l’air.

Je vous recommande de vérifier les composants livrés par rapport à la liste papier fournie. D’origine vous êtes sensés recevoir parmi les composants, deux connecteurs 8 pins pour circuit imprimé. Dans mon paquet, l’un des deux est un connecteur 7 pins ! Après recherche d’info, il semble qu’il y ait quelques exemplaires dans ce cas là. Ce n’est pas très grave car en ajoutant un fil et en usinant un bord du connecteur 7 pins on arrive facilement à passer outre. Mais comme je disposais déjà de ce type de connecteur, j’ai préféré l’utiliser.

Ce kit, ou plutôt le câblage restant à effectuer, ne pose pas de difficultés particulières. Mais malheureusement, selon comment vous allez le mettre en œuvre, vous pourrez rencontrer des problèmes pouvant aller jusqu’à la destruction de certains circuits. Si vous n’avez pas encore câblé le votre, lisez ce qui suit. Dans la documentation du montage en ligne, vous verrez des photos dont un ‘clic droit > afficher l’image’ dessus vous permettra de les voir en plus grand.

Câblage du connecteur d’alimentation

Faites attention au sens de la diode. Cette dernière sert à éviter de griller l’entrée en cas d’inversion de polarité. Ne pas oublier non plus que la mesure du courant préconisée par la documentation, se fait avec le multimètre en série dans le circuit. C’est basique pour quelqu’un qui sait, mais quand on achète ce type de circuit déjà tout monté et que l’on pense qu’il ne faut aucune connaissance, on peut être surpris par des choses aussi simples.

Si vous voulez souder les fils et la diode sur le connecteur et ensuite faire la mesure, connectez le jack mâle dans la femelle et insérez le multimètre (calibre A continu sur 2A, connecteur masse. Noir sur COM et Rouge sur entrée 2 ou 10A si vous avez). On devrait trouver entre 90 et 110 ma. Ici j’ai trouvé 84 mA.

Câblage de l’encodeur

Rien de particulier si ce n’est de bien regarder l’image fournie sur le site pour identifier les pins à connecter. L’encodeur est le composant avec l’axe le plus court, l’autre est le potentiomètre de mise en route et volume. Quand on appuie sur l’axe de l’encodeur, cela actionne un contact qui permettra, dans le cas du uBitx, d’accéder au menu des fonctions.

Câblage du PTT (connecteur Mic)

Rien de particulier là non plus, suivez bien les instructions et la photo. Si vous avez des difficultés à reconnaitre certaines couleurs, vous pouvez utiliser des applications pour Smartphone qui font de la reconnaissance de couleur. Très pratique. À la rédaction de ce billet, je n’ai pas câblé et branché de microphone. Je ne peux donc vous donner plus d’informations sur le sujet. Mais méfiez-vous tout de même avant de suivre les instructions à l’aveugle, prenez soin de faire quelques recherches sur la liste de diffusion Bitx20 avant.

Câblage du connecteur Key (CW) – ATTENTION !

Il faut absolument monter la résistance de 4,7 KΩ avant toute mise en route du uBitx. En effet, si elle n’est pas montée, l’émetteur peut partir en émission de manière aléatoire et si vous n’avez pas branché d’antenne ou de charge, vous risquez de détruire le PA constitué des deux transistors IRF 510. Cette résistance peut être montée tel qu’indiqué dans la documentation ou entre les deux pins 2 et 3 du Raduino (voir dessin de l’implantation en haut de la page d’instructions).

Ici je l’ai connectée sur le connecteur stéréo fourni comme indiqué dans la documentation. Mais cette implantation n’est pas la bonne ! Il faut connecter le fil bleu et une patte de la résistance sur la pin qui est de l’autre côté (voir la bonne version ci-dessous). Si votre montage est en l’air et ne dispose pas de masse commune entre tous les éléments, n’oubliez pas de connecter la masse (fil noir sur la photo) à une masse du PCB, un des trous de fixation par exemple.

Si vous conservez le câblage d’origine et que vous oubliez de connecter une charge ou une antenne adaptée, émission CW directe et risque pour le PA !

Câblage du potentiomètre de volume

Pas de difficulté particulière, mis à part que la photo ne montre sans doute pas le même connecteur que vous avez reçu. Voici une photo du mien mais vous en trouverez d’autres sur le web pour référence. Si vous vous trompez de sens entre le vert et l’orange, cela ne porte pas à conséquence néfaste. Les deux plots centraux (non câblés sur cette photo) sont reliés au switch de On/Off du potentiomètre, vous permettant de l’utiliser comme allumage /extinction du uBitx.

Câblage du connecteur du microphone (Mic)

Suivre les instructions, il n’y a que deux fils à souder (le troisième a été fait avant dans la connexion du PTT ci-dessus) et pas de soucis en vue. Je n’ai pas testé de microphone, donc pas plus d’info de ma part pour le moment.

Connexion du connecteur Headphones (Speaker). ATTENTION !

C’est sans doute la partie la plus confuse car elle indique une connexion casque avec une prise stéréo dans un connecteur femelle stéréo mais élude le fait que si l’on connecte un connecteur mono, on court-circuite l’ampli BF et le son produit dans le HP externe est horrible. Mais ce n’est pas tout, si on laisse trop longtemps cette connexion active, on risque la destruction du TDA2822 ! Si vous avez fait l’erreur, le TDA chauffe très vite. En fonctionnement normal, il ne chauffe pas. Et c’est d’autant plus dommage, qu’Ashhar, VU2ESE vient de nous apprendre sur la liste de diffusion, que ce circuit n’est plus fabriqué et qu’il cherche une solution de remplacement, soit un circuit tout fait, soit par composants discrets (cette solution semble tenir le haut du pavé pour le moment).

Quoi qu’il en soit, si vous ne voulez pas de problème de ce côté là, soit vous branchez un casque ou un HP externe (type informatique) avec un connecteur jack 3,5’’ stéréo, soit vous prenez les deux fils et vous y connectez un jack femelle mono si vous comptez y brancher un jack mono d’un HP externe (type SP-21, 23, etc.). Pour ma part, j’ai mis un domino en attendant mieux.

Câblage du connecteur antenne

Aucun soucis de ce côté, suivre les instructions.

Mise en route et utilisation.

Une fois le tout branché dans les bons connecteurs et de la bonne façon, une alimentation 12V pouvant fournir au moins 3 ampères en route, vous pouvez brancher une antenne et commencer à écouter la bande 40m qui est celle par défaut à l’allumage. La BF est très généreuse et forte, comme il n’y a pas d’AGC, il faut faire très attention à ne pas mettre le volume trop fort au risque de vous détruire les oreilles pour le coup ! Souffrant d’acouphènes depuis plus de dix ans maintenant, je vous conseille de protéger vos précieux outils à décoder la CW, elles vous le rendront bien. Les bandes sont bruyantes et les claquements sont nombreux, y compris dans les aigus et à fort niveau. Alors attention à ce que vous faites et démarrez à bas volume avec le uBitx.

L’encodeur est particulier et permet de sauter plusieurs dizaines de kilohertz en tournant rapidement le vernier. Cela a l’inconvénient de son avantage ; si on ne dose pas bien, on est vite hors bande. Plus critique sur 20m que sur 40. À utiliser avec délicatesse.

Le passage LSB/USB se fait automatiquement selon les bandes. Pour le changement de bande, il faut appuyer sur l’axe central de l’encodeur, ce qui affichera une ligne de menu sur l’écran LCD. Là, vous tournerez rapidement l’encodeur qui vous emmènera rapidement à une autre bande par balayage. On valide en appuyant une nouvelle fois sur l’encodeur.

Pour la CW, il suffit de vous mettre sur une fréquence, émettre avec une clé et l’affichage passera tout seul en CW. Il n’y a aucun bouton ou menu de changement de mode sur cet appareil. Attention aussi à vos oreilles en émission CW ! Un plop ou pop très désagréable se fait entendre dans le HP dès que vous appuyez une première fois sur la clé. Tant que vous maintiendrez le relais du keyer collé en manipulant de la CW, cela ne vous affectera pas. Mais dès que vous relâcherez, et cela arrive de nombreuses fois dans un QSO, vous aurez ce pop très désagréable dans le HP (à écouter dans une des vidéos ci-dessous). Si vous utilisez un casque, vous allez souffrir. Ne vous exposez pas trop longtemps à ce risque auditif.

En dehors de ces désagréments, la BF est très bonne. Après avoir fait plusieurs écoutes sur 40 et 20m et comparé entre le uBitx et un IC-746 (ma référence habituelle), je n’ai pas trouvé de signaux non décodables sur le uBitx que je pouvais entendre sur le 746. Plutôt bon signe.

Il existe de très nombreuses modifications pour cet appareil. Parmi les premières à effectuer, je pense que l’anti-pop est une obligation. Il en existe plusieurs avec divers degrés d’efficacité. J’ai opté pour celle de ND6T qui, s’il n’est pas le remède définitif, semble suffisamment efficace face à ce problème. Ensuite, un AGC efficace me parait indispensable si l’on ne veut pas finir sourd ou ne plus allumer cet émetteur/récepteur, ce qui serait dommage.

J’ai finalisé et validé le fonctionnement de mon uBitx en effectuant un contact en télégraphie — c’est moins à la mode que le FT8 mais d’une simplicité de mise en œuvre et d’une efficacité redoutable — avec FY5KE, la station du radio-club de Kourou en Guyane, Jeudi soir dernier entre 2000 et 2100 UTC. Vous pourrez vous faire une idée sur les MP3  et  vidéos ci-dessous.

MP3 enregistrés par FY5KE.

Si vous entreprenez le montage du uBitx, prenez votre temps et n’hésitez surtout pas à faire des recherches sur la liste de diffusion. J’ai eu des réponses à mes questions très rapidement en les formulant le plus précisément possible.

Bonne chance pour votre montage. Les prochaines étapes en dehors des deux modifications ci-dessus consisteront dans le branchement d’un microphone pour valider la partie phonie, et probablement une mise en boitier.

À bientôt pour une autre aventure de montage de kit avec le QCX en version 20m, qui attend patiemment sur l’établi.


Vidéos enregistrées à partir de la station F8BXI.

Ce contenu a été publié dans Arduino, Construction, DIY, Hack, Kit, Materiel, Video, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à uBitx : le montage, les problèmes, le QSO

  1. JEAN-DENIS GOURDIN dit :

    Merci Philippe pour avoir partagé toutes ces infos, j’ai également commandé ce poste qui ne devrait plus tardé puisque j’ai reçu un mail de « MONDIAL RELAIS »….
    je viens de terminer un QCX 20m avec succès. je n’ai jamais vu une doc aussi bien faite.
    chez moi il sort 2,5w mais j’ai dû enlever une spire sinon la sortie étais faible mais la réception
    est superbe. mais contrairement au UBITX le QCX nécessite un fer à souder bien « aiguisé »…
    merci encore pour toute ces infos. 73’s QRO. Jean-Denis F5TZA

  2. alain boyenval dit :

    alain swl-29- J’ai également commandé ce kit, j’ai choisi le transport maritime plus long mais sans controle des douanes. J’ai quand meme galéré pour les branchements de la cw et le micro plus une alimentation 12v 3a qui me pourrissait la réception, un filtre au hasard à fait l’affaire.
    j’ai réussi à adapter un vieux micro dynamique de magnétophone des années 50 ! mais le signal est faible avoir à bidouiller un PA …En émission je n’ai pas encore testé correctement, because en tant que swl depuis 45 ans, je n’ai jamais fait d’émission meme en pirate. j’ai un doublet 80-40 fabriquation maison et des petits doublets vhf uhf . Pour un swl le doublet c’est magique…car facile à réaliser sans frais.
    73 à tous. alain-29.

  3. yann dit :

    bonjour, après le montage du kit je n’ai pas de réception, un souffle très léger, j’ai même changé le tda2822 , le vfo, puissance d’émission ok sur charge, bias ok…
    une idée?
    73

    • F8BXI dit :

      Bonjour Yann,

      Désolé, mais pas beaucoup d’idées sur le sujet. Je ne sais pas comment vous avez branché le HP ou le casque mais personnellement, j’ai juste pris les 2 fils qui sortent du connecteur Audio (Marron et Noir), branché dans un domino et de l’autre côté j’ai branché directement un HP externe (SP-430 Kenwood) afin de ne pas me faire suer avec les petites prises jack 3,5. La seule que j’utilise est celle du keyer/pioche pour la CW avec la petite résistance qu’il faut à tout prix connecter.

      Vérifiez aussi la connexion antenne. Si vous n’avez qu’un bruit faible cela peut venir de cela. Cela a été mon cas en refaisant la connexion antenne sur une prise SO.

      Ce kit, malgré le fait qu’il n’y ait quasiment rien à faire à part brancher des connecteurs, n’est pas fait pour les débutants ou grands débutants. La documentation est très légère, parfois fausse ou très imprécise, il faut partir à la chasse aux infos pour le moindre soucis.

      Je suis en train de finir le montage de la carte dans un boitier de chez VU3SUA et c’est pareil : doc famélique, infos disparates, etc. Je ferai un billet courant du mois sur le sujet.

      73,
      Philippe

  4. Yann dit :

    ok, merci pour votre réponse. la sortie est direct sur HP de 4ohms ‘trop de conso pour le tda2822…, je me suis renseigner et il y a des problèmes avec la tension d’entrée du tda2822, trop forte, des tda2822 pas fiables. je vais mettre une résistance en série sur l’entrée 12v pin 2 du tda2822.
    je verrais bien…
    (Ma version est V3 de 2017)
    il vient de sortir une nouvelle version V4 en remplaçant le tda2822 qui pose trop de problèmes.
    73,
    Yann

    • F8BXI dit :

      Bonjour,

      J’ai aussi une carte V3. Le TDA 2822 n’est plus produit depuis pas mal de temps et ceux que l’on trouve sont souvent des contrefaçons.

      Bon courage pour la site,
      73,
      Philippe

Laisser un commentaire