Dans la presse de Septembre… QST – Septembre 2009

C’est la rentrée pour tout le monde, y compris pour les revues de presse. Après quelques mois sans publication, c’est le moment de reprendre les bonnes habitudes et j’en profite pour remercier les personnes qui se manifestent de temps en temps pour apporter leurs appréciations, idées et critiques.

Pas de changement notoire dans la mise en page et les rubriques du magasine depuis la revue de Juin. Le numéro de Juillet a mis l’accent sur le trafic en Maritime Mobile tandis que celui d’Août donnait les résultats du Concours Photo 2009 de l’ARRL . Intéressant un concours photo, non ? Organisé par notre association nationale ?

Ce numéro de rentrée est quand à lui un numéro spécial Communication d’Urgence (EmCom, pour Emergency Communication) autour de l’ARES, l’Amateur Radio Emergency Service.

Débutons comme d’habitude par l’…

ÉDITORIAL : David Sumner, K1ZZ discute du fil ténu (aux USA) entre le radioamateur au service des communications d’urgence dans le cadre de son statut, c’est à dire dans un but non pécuniaire, et le fait de pouvoir (toujours aux USA) pour le même amateur, équiper son entreprise et de se mettre au service de celle-ci. Intérêt pécuniaire ou non dans ce cas ? La marge est faible et l’ARRL Board of Directors penche sur ce sujet pour savoir ce que doit être le radioamateur du 21ème siècle. Dans le même temps, par chez nous, notre éditorialiste en chef, dans son numéro de Juillet-Août, nous parle… old timer…

Avant d’attaquer ce numéro spécial sur les Communications d’Urgence aux USA, dont nous ne reparlerons pas beaucoup dans cette revue de presse car peu applicable en France,  il est intéressant pour ceux qui ne le saurait pas, de noter que la très grande différence dans les communications d’urgence  entre les USA et notre beau pays, c’est qu’ici elles sont le fait de la FNRASEC regroupant des ADRASEC départementales, indépendantes aujourd’hui du REF-Union et qu’aux USA, l’ARES est sponsorisée par l’ARRL autour des règlements de la FCC. En dehors de ces Associations de Radioamateurs, oupss pardon, Radio-transmetteur au service de la curité Civile, aucun réseau d’urgence n’existe. On trouve des associations se regroupant pour des veilles de fréquences pour les bateaux comme le Réseau des Marins Radios – RMAR/NETMAR qui assure une veille de sécurité sur les fréquences 14300 khz et 7060 khz.

TECHNIQUE : encore quelques bons petits articles techniques à la portée de tous. Petit rappel : si vous trouvez ces articles pas assez techniques pour vous, le niveau au-dessus est aussi édité par l’ARRL dans QEX. Continuons par le premier article de ce mois qui décrit « Un chargeur de batterie pour station de faible puissance » par Mike Bryce, WB8VGE, connu pour ses livres sur le sujet des alimentations autonomes. On continue avec une astucieuse « boite de commande pour centraliser les alimentions et l’audio de la station » évitant la recrudescence de fils, écrit par Dave Ingebright, WB7ELY. Arguant que « le ROS ne dit pas tout », Paul Danzer, N1II, nous propose « un appareil de mesure du courant RF » très simple à réaliser. Dans le même ordre d’idée essentiellement théorique mais surtout historique, l’article de Bob Schrader, W6BNB, nous décrit l’historique de « la mesure de fréquence » avant le fréquencemètre que nous connaissons aujourd’hui.

Le prochain article fera hérisser les poils des puristes, légistes et autres légalistes, car il parle d’un sujet tabou chez nous, à cause de la règlementation d’une part, mais aussi, il faut  le reconnaître, le peu d’ouverture d’esprit de certains radioamateurs ne reconnaissant aucune valeur à monter un réseau interconnecté entre des équipements radio et Internet. Toujours est-il qu’au pays des libertés individuelles, on pense autrement et on réalise des expériences intéressantes. Telle est celle de trois radioamateurs américains, Carl Ferguson, W4UOA, John Krupsky, WA5MLF et John Drum, qui a non seulement un nom frappant mais aussi un suffixe que j’aime bien, W4BXI, qui ont réalisé une « conférence HF à l’aide d’un pont basé sur la VoIP de SKYPE. Quand on voit les curriculum des trois gars on a du mal à les caser dans la catégorie RadioZamateur ©

ESSAIS : ce mois-ci, c’est l’amplificateur linéaire « SPE Expert 1K-FA » qui passe au gril du test et des chiffres du laboratoire de l’ARRL. Ça sort son kilowatt de 160 à 6 Mètres comme qui rigole, avec l’avantage d’une boite d’accord intégrée permettant l’utilisation de diverses antennes plus ou moins adaptées. Le deuxième essai concerne deux appareils de la société Array Solutions, l’un permettant l’injection de courant continu sur un coaxial pour l’alimentation d’un préampli, séquenceur, ampli, … et l’autre permettant de couper un coupleur automatique externe en cas d’orage.

RUBRIQUES :  les habituelles sont toujours présentes comme « The Doctor is In » dont le principe a été utilisé par Radio REF pendant quelques temps et il est dommage que cela ne soit plus le cas. Cette rubrique permet aux lecteurs de poser des questions techniques ou de réglementation au rédacteur, W1ZR en l’occurrence, qui répond tous les mois à quatre ou cinq questions bien précises. Ce mois-ci, « Short Takes », rubrique qui passe en revue rapidement un logiciel ou un matériel, se charge de nous décrire « nGenLog for Windows », logiciel de carnet de trafic pour Windows. Un article qui semble très intéressant, mais dont je n’ai pas saisi toute la nuance (fatigue sans doute), dans la rubrique « Getting On The Air » nous parle de comparaisons entre des stations classiques et des stations big gun en concours, où comment passer sur 20M même avec un dipôle à 9M du sol. « Hands On Radio », par Ward Silver, N0AX, se penche, Communication d’urgence oblige, sur la « Capacité des Batteries ». Dans la rubrique « Radiosport », le même Ward Silver, N0AX, nous présente et commente les résultats de « l’ARRL DX phonie 2009 ».

Les marronniers ne sont pas en reste et pendant que Bernie, W3UR nous compte « Une aventure tropicale avec ZY0 » sur Fernando de Noronha dans « How’s Dx », W3ZZ quant à lui se fixe sur les problèmes récurrents sur nos bandes dans un article qui pourrait se traduire par « Les irréparables » évoquant les discussions sur les fréquences d’appel, les contacts locaux dans les fenêtre DX ou encore les QSL  remplies sans les informations nécessaires à la validation de QSO pour un diplôme sur les bandes THF / Hyper. Et c’est  sans transition, comme on dit, que l’on passe de la description d’un « Récepteur D-STAR dans un satellite » par WB8IMY dans « Eclectic Technology » à « La présentation de sa station ancienne » dans « Vintage Radio » de K2TQN.

Plusieurs autres articles dans ce spécial « Communication d’Urgence » sont à noter, dont celui sur le fait que si les radioamateurs sont équipés et entrainés pour fournir des communications en cas de catastrophe naturelle en mettant à disposition des stations fixes, mobiles et portables, comment prendre en compte ces même communications dans le cas d’une pandémie grippale touchant aussi les radioamateurs et ce, d’une manière totalement imprévisible ?

Un autre très bon article de Bob Bruninga, W4APR, inventeur de l’APRS, nous parle d’une initiative intéressante pour fournir « Un service de Message Texto universel » permettant d’envoyer un message texte à un radioamateur à tout moment et avec n’importe quel appareil en utilisant son indicatif.

Je passe sur l’article de promotion sur le JOTA que nos cadres associatifs feraient de faire fonctionner au niveau national, avec autorisation des instances règlementaires, de même que les « Kid’s Day » permettant à des jeunes d’échanger sur l’air accompagnés d’un radioamateur pendant quelques heures deux fois dans l’année. Ce serait bien mieux que de se chicorer autour de « ballons radioamateurs » !

En attendant  la revue du numéro de Septembre de Radio REF, portez vous bien et soyez actifs que ce soit en trafic, en expérimentation ou en associatif… voir les trois  !

73 and see you !

Laisser un commentaire