Les livres radioamateur : Low Power Communication

Comme promis, et pour faire suite à la première vidéo publiée ici, voici la seconde production des ‘Livres radioamateur‘.

Cette fois-ci, nous allons parler de QRP, sujet qui va bien au-delà de la simple utilisation d’une faible puissance comme vous le verrez dans l’énumération des chapitres de ‘Low Power Communication‘, livre édité et publié par l’ARRL.

Dans cette seconde vidéo, la présentation change légèrement et des efforts particuliers ont été réalisés du côté de l’audio en utilisant une prise de son externe à la caméra et en essayant de mettre au même niveau la puissance sonore de la musique et celle de la parole.

En espérant que vous apprécierez cette nouvelle publication, n’oubliez pas de commenter ici ou dans les commentaires de la vidéo sur You Tube et de vous abonner afin d’être averti des publications.

Et n’hésitez pas à en parler autour de vous, à intégrer la vidéo dans vos sites et blogs, en un mot : partagez !

6 réflexions sur « Les livres radioamateur : Low Power Communication »

  1. Ping : Les livres radioamateur - Low Power Communication - RADIOAMATEUR-ONLINE

  2. F4FLO

    Bonjour Philippe,

    Sur tes conseils, comme tu le sais, je me suis donc procuré ce livre et j’en ai profité, dans la foulée, pour me procurer le kit MFJ Cub par la biais de la boutique de l’ARRL.
    Au départ, j’ai été un peu en colère lorsque j’ai vu les frais de port. Mais quand j’ai reçu un document de l’expéditeur pour les frais de taxes par la douane, j’ai cru mourir.

    Revenons en au bouquin en lui-même.
    Quel livre passionnant ! Même si quelques références ne sont plus d’actualité, il m’a donné goût à en savoir plus, à découvrir encore, à me lancer un peu plus dans la fabrication personnelle. Car le QRP pousse également à ça car fabriquer un émetteur-récepteur CW, par exemple, est à la portée de tous. Alors certes, on aborde pas le projet de la même façon si on est face à un Pixie ou à un K2 mais c’est jouable.
    Pour ma part, j’avais une peur de réaliser les bobinages sur tore suite après avoir été échaudé par un bobinage sur une boite de couplage que je n’ai jamais réussi. Mais non, c’était bien expliqué et cette fois, je n’ai rien cassé.

    Le QRP, c’est changer de dimension mais c’est d’autant plus valeureux. Il faut de la patience, de l’écoute, de nombreuses heures d’écoute. Mais au final, quand le QSO est là, c’est le plaisir qui prend le dessus. Et si c’est fait avec un trx que vous avez construit, c’est génial.

    Et on se rend vite compte que le fossé entre 5W et 100W n’est pas si large que ça. C’est un peu plus sportif, voilà tout.

    Pour ma part, ça m’a ouvert l’esprit vers un peu plus de fabrication OM et à tenter de construire une station entière. Jusqu’à maintenant, je réservais ça aux antennes principalement mais finalement que ce soit une alim’, un wattmètre, un TRX ou un manip; c’est faisable en QRP CW (mon mode favori). Je lorgne de plus en plus un K1 pour passer à un niveau « supérieur » dans la fabrication. Mais en ai-je les moyens ? On va y réfléchir.

    Encore merci Philippe de m’avoir donné goût à ce livre qui rejoint ma collection de livres passionnants sur la radio.

    73
    Jérôme F4FLO

    Répondre
    1. F8BXI Auteur de l’article

      Salut Jérôme,

      Désolé pour les frais de port. En général, quand je commande à l’ARRL, je commande plusieurs bouquins et/ou CD pour optimiser un peu les frais de port qui ne sont pas toujours proportionnels au poids. Par contre, je suis étonné pour les frais de douane. Il me semblait que les kits radioamateur n’étaient pas assujettis. Je ne me souviuens pas avpir payé des frais de dounae mpour mon K2 et ses options par exemple. JE regarderai ça de plus près.

      Et merci de ton appréciation. L’objectif premier de ces vidéos est de donner le goût de lire, de construire et de trafiquer correctement.

      73,
      Philippe

      Répondre
      1. F4FLO

        J’ai commenté ce livre + le kit + Experimental Methods in RF Design. Le tout à la boutique de l’ARRL. J’ai pris des frais de port élevés pour une livraison en une semaine (je ne pouvais pas attendre un mois pour les avoir, j’aurais fait un ulcère).
        J’en ai au global pour 212,73$

        Là où j’ai fait une réclamation à FedEx c’est qu’à la douane, ils ont déclaré un colis de 2,5kg (ce qui correspond au poids de l’ensemble) mais pour du matériel radio !!! Sans distinguo avec les livres !!! Et bing, 52 € en plus !

        Répondre
        1. F8BXI Auteur de l’article

          OK, je prends en général du délai long. Je te comprends, mais depuis que je commande à l’étranger, j’ai appris la patience ;-)

          Répondre
          1. F4FLO

            Je pense que je ferai de même à l’avenir.
            J’ai même cru que j’étais black listé car mon précédent colis reçu quelques jours avant (un Fluke via Bangood), pareil : 25€ de douane !

Laisser un commentaire