Meilleurs voeux et adhésions !

En vous souhaitant mes meilleurs vœux de santé et de bonheur pour 2011, je ne peux m’empêcher de vous rappeler quelques informations importantes concernant les adhésions à nos diverses associations.

Si l’ARRL et la RSGB vous rappellent gentiment à leur bon souvenir quant au renouvellement de votre adhésion, par mail et à intervalle régulier, on ne peut pas dire que nos associations radioamateurs françaises soient très avisées concernant leur marketing d’acquisition et de renouvellement.

Ayant travaillé de nombreuses années dans un métier basé sur l’abonnement, je peux vous assurer que le coût d’acquisition d’un abonné est très onéreux et vaut plusieurs fois le prix de l’abonnement de base. Ce qui incite très fortement l’entreprise, une fois l’abonné acquis, à le fidéliser par des actions marketing régulières et récurrentes démontrant à l’abonné qu’il a eu raison de lui faire confiance. Et perdre un abonné est une catastrophe financière pour l’entreprise. Dans les marchés basés sur l’abonnement, le service le plus important est le celui que l’on nomme parfois dans les entreprises anglo-saxonnes le « Member Save ». Et ce service gère tous les appels d’abonnés souhaitant résilier leur abonnement afin de les « récupérer » (de l’anglais « to save », sauver, sauvegarder) d’une manière ou d’une autre, souvent grâce à la gratuité d’un certain nombre de mois d’abonnement.

Pourquoi cet encart marketing en guise de vœux de bonne année ?

Tout simplement parce que j’ai oublié de prendre le renouvellement de ma cotisation au REF-Union ! D’habitude en cette période j’ai des congés et cela me permet de me mettre à jour de ces cotisations. Mais là, je n’ai eu que le 31 Décembre, plus occupé par les préparatifs de réveillon que par les problématique associatives

Une fois passées les effluves de la St Sylvestre, c’est à ce moment que l’on s’aperçoit de la médiocrité commerciale de nos associations.

Parce qu’aucun mail de rappel, aucune relance, rien à part quelques trucs dans Radio REF et dans le Bulletin F8REF pour nous remémorer cet acte important. Pourtant la « campagne » d’adhésions a été lancée en Octobre 2010 ! Et rien par mail, aucune relance au moins trois mois à l’avance, puis de plus en plus proche au fur et à mesure que l’échéance approche.

De plus, avoir une adresse mail est obligatoire pour pouvoir payer sa cotisation par le site Web du REF-Union. Et rien n’interdit l’association d’utiliser votre mail pour relancer ses adhérents. C’est tout de même un monde que le REF-u n’utilise pas les moyens les plus simples, les moins couteux et les plus pratiques pour toucher ses adhérents alors que l’état financier de l’association laisse plutôt à désirer !!! Et une grande part de cet état provient de la fuite des adhérents !!!

Et s’il n’y avait que le REF-Union…

Effectivement, nos autres associations ne semblent pas être mieux achalandées en ce qui concerne le renouvellement de leurs adhésions. Pour preuve, adhérent à l’AMSAT-France et au CDXC et je n’ai reçu aucune relance pour renouveler mon adhésion pour 2011 ! D’autant que ces associations, depuis qu’elles pratiquent le paiement électronique de l’adhésion, sont venues à l’adhésion annuelle basée sur le calendrier de l’année civil et non plus de date à date comme c’était le cas il y a quelques années.

Il est plus simple de gérer un seul calendrier d’adhésion et, justement, cela permet des relances ciblées sur la fin de l’année. Et le trésorier peut faire un peu de prévision au lieu de ne faire que du comptage en fonction de ce qui rentre avant l’échéance.

Autant je ne m’inquiète pas pour le CDXC qui nous mettra probablement une petite note avec les vœux du président, autant je suis plus inquiet au sujet de l ‘AMSAT France. Cette dernière, suite à son AG à Hamexpo en Octobre 2010, a décidé de convoquer une AGE afin de statuer sur la continuité des activités de l’association, sa mise en sommeil, voir sa dissolution. D’ailleurs, les adhérents sont invités depuis lors à s’exprimer sur ce sujet dans un forum mis à disposition à cet effet.

Or, si l’on veut qu’il y ait le quorum (qui n’a même pas été atteint lors de la dernière AGO !), et à défaut au moins des personnes qui votent après information et débat, il faudrait qu’il y en ai un minimum… des adhérents ! Mais au train où vont les choses, et sans aucune relance, personne ne peut dire ce que sera le devenir de cette association qui, dans notre galaxie, est quasiment la seule à bénéficier en même temps de l’aura des sciences et techniques liée à l’astronomie et à avoir accès aux jeunes et aux étudiants au travers de programmes comme ARISS pour les écoles ou lié à des projets universitaires.

Quand on gère nos associations nationales comme des clubs de quartier, ne nous étonnons pas que l’adhérent finisse par aller vers là où on l’appelle…

Encore tous mes vœux pour 2011 et que nos associations se réveillent enfin au 21ème siècle et regardent ce qui se fait ailleurs que dans leur cocon de l’exception française.

Laisser un commentaire