Profession de foi…

logo_ref-2 Comme promis, voici la publication de mes motivations à me présenter à un poste d’administrateur du REF.

J’en donnerai mon explication à la suite afin qu’il n’y ai pas d’ambiguïté sur le fond, et que les analyses anonymes de comptoir que vous pourriez lire ailleurs ne perturbent pas la bonne compréhension de ces informations.

Comme la rédaction d’un éditorial de Radio REF, l’exercice de coucher sur le papier ses motivations pour prendre part à la vie de la plus ancienne et la plus représentative des associations radioamateurs françaises, n’est pas facile. Cela doit être succinct mais en dire suffisamment pour que le membre, qui sera amené à voter, comprenne les idées de chacun.

Voici le texte tel que publié dans Radio REF d’Octobre 2013 :

<< Ayant très fortement souhaité et voté ce retour au REF, il m’a semblé naturel de proposer ma candidature à un poste d’administrateur. Pour ce premier mandat, j’aurai à cœur d’apprendre à gérer une association nationale au contact d’administrateurs expérimentés. Je souhaite aussi travailler sur des sujets comme la communication du REF et participer à l’amélioration des outils sur Internet afin de fournir les services d’une association moderne à ses membres.

À l’heure actuelle, il n’y a jamais eu autant de projets à base d’électronique, de microcontrôleurs ou d’ordinateurs  au format carte de crédit. Le domaine du Logiciel Libre (Open Source Software) se complète aujourd’hui par celui du Matériel Libre (Open Source Hardware) ouvrant de nombreuses perspectives de développements et d’extensions possibles aux passionnés de montages électroniques où les radiofréquences sont omniprésentes. Si l’on y ajoute la facilité de plus en plus grande d’utilisation des systèmes Linux et l’émergence de mouvements prônant la construction personnelle — le fait de créer soi-même des objets — dont toute une population d’individus fait de l’utilisation de l’électronique l’intérêt principal, nous devrions avoir tout avantage à lier des relations pérennes avec ces groupes afin d’y semer l’intérêt, le goût et le virus de la radio… sans fil ! >>

Depuis 15 ans j’ai suivi un parcours qui est passé par plusieurs étapes logiques, de la lecture de l’histoire du REF et du radio-amateurisme, aux discussions passionnées en ligne et hors ligne sur les sujets associatifs, en passant par les actions comme le Refuthon et le vote sur place à l’AGE de décision de retour à une structure d’association simple.

Si j’ai beaucoup écrit sur ces sujets, et que je continue à le faire, que ce soit publiquement ou en privé, j’ai toujours privilégié l’action. Certifié F4 en août 1998, dès 1999 je donnais un coup de main à la première mouture du site Internet du REF-Union et je prenais en charge les premières pages concours du site, aidé par Eric, F5MSL qui m’a mis le pied à l’étrier.

Dans cette optique, et ayant évolué depuis de nombreuses années dans le domaine de l’Internet, du web et des réseaux sociaux, une participation active à la gestion, l’amélioration et l’animation du site du REF et des services associés me semble une suite toute aussi logique.

Malgré un engagement et une participation active à l’association, en local ou au national, je n’ai jamais pris part à l’administration d’une association. C’est en cela que je solliciterai mes ainés pour parfaire ma formation dans ce domaine.

Sur le second chapitre, il ne fait aucun doute dans mon esprit que nous sommes à un tournant de la vie du radio-amateurisme, et pas uniquement dans notre pays. Depuis près de 3 ans, que ce soit sur mon blog ici-même ou dans les News de Radioamateur.Org, je communique beaucoup sur le phénomène Maker qui a pris naissance aux USA vers 2006.

Je développerai dans un prochain billet cet aspect de la promotion et du recrutement.

Si vous souhaitez commenter, sachez que je n’accepterai que les commentaires non anonymes et cohérents, ce qui devrait changer par rapport à d’autres sites.

73 à tous !

1 réflexion sur « Profession de foi… »

  1. Ping : Les trois tiers… | RadioBXI

Laisser un commentaire