Protection des sous-bandes CW QRP

Je publie le message ci-dessous reçu notamment sur la liste Yahoo QRP-FR avec l’autorisation de ses deux instigateurs Philippe, F5IYJ et Stéphane, F5NZY.

« Je diffuse cette information car je pense que vous êtes intéressé par le QRP en télégraphie sur les bandes amateurs et que vous pourriez être intéressé par l’initiative qu’avec Stéphane, F5NZY, nous souhaitons mettre en place pour sa défense.

Comme vous le savez peut-être, l’IARU Region 1 va se réunir à Vienne en avril 2019. A cette occasion, les organisations radioamateurs consultent les radioamateurs de leurs pays afin de recueillir de nouvelles propositions qui pourraient être débattues lors de cette réunion de l’IARU. Pour la France, c’est le REF qui a cette charge. L’appel à contribution est diffusé ici.

Comme vous l’avez peut-être remarqué, les récents développements logiciels ont permis de mettre à disposition des radioamateurs de nouveaux modes de transmission numérique (modes JT, FT8, etc.). Grâce à ces nouveaux modes, le nombre de stations pratiquant les modes numériques a récemment fortement augmenté.

Pour répondre à cette augmentation de stations et donc de besoin en fréquence, l’IARU a modifié son plan de bande HF en 2016 pour augmenter de 50% la sous-bande « numérique » sur les bandes des 30m et 80m, au détriment de la sous-bande réservée à la télégraphie.

Malgré cette augmentation conséquente des sous-bandes « numériques », on peut très souvent entendre dans la sous-bande réservée à la télégraphie des stations numériques lors des concours (contests), mais aussi pendant les périodes de fort trafic comme en soirée ou le week-end.

Le problème principal, outre le non-respect du plan de bande IARU, est que ce trafic numérique perturbe beaucoup les stations CW en QRP qui sont souvent en haut de la sous-bande CW, donc proche de la sous-bande numérique. En effet, lorsqu’on trafique en mode numérique, on écoute bien souvent seulement avec son ordinateur et les émissions CW en QRP ne sont souvent pas détectées par les logiciels ou visible dans l’écran « chute d’eau ». On peut alors brouiller une émission en cours involontairement.

Afin que chacun puisse trafiquer dans le mode qui lui convient, en toute quiétude, nous voudrions proposer au REF, pour être discuté à la réunion de l’IARU, les 2 propositions suivantes :

Respect des sous-bandes pendant les concours : aujourd’hui très peu de contests sanctionnent les stations qui émettent en dehors de la sous-bande « numérique ». Nous pensons que trafiquer en numérique dans la sous-bande CW confère à la station « Digi » un avantage anti-concurrentiel (la station est moins brouillée que celles qui respectent le plan de bande IARU, est mieux entendue et entend également mieux les stations qui l’appellent). Si ne pas respecter les règles confère un avantage certain sans risque de sanction, les stations QRP CW ne pourront bientôt plus trafiquer les jours de contest « Digi » car le haut de sous-bande CW sera envahi par les stations numériques.
è Nous souhaiterions donc que les organisateurs de concours « Digi » soient invités à inclure dans leur règlement des sanctions pour les stations trafiquant en dehors des fréquences dédiées.

Conservation d’une sous-bande réservée à la CW. Lors de la réunion de l’IARU en 2017, le plan pour la nouvelle bande des 60m a évolué en mélangeant sur les mêmes fréquences la télégraphie et les modes numériques, avec les conséquences expliquées plus haut sur le trafic QRP en CW.
Les plans de bande IARU évolueront encore dans le futur, pour répondre aux besoins des radioamateurs, avec le risque que d’autres sous-bandes dédiées à la CW disparaissent.

  • Nous pensons que l’émission en CW et en QRP sont des activités à préserver sur toutes les bandes HF. Pour cela, nous voudrions proposer qu’il soit garanti à l’avenir une sous-bande réservée au seul usage de la télégraphie.
  • Comme le trafic numérique va nécessiter d’autres extension des sous-bandes « Digi », nous voulons proposer une méthode pour que cette extension éventuelle ne soit pas seulement au détriment des télégraphistes, mais qu’elle se fasse de façon partagée entre les télégraphistes et les téléphonistes.

 

Vous trouverez ces propositions plus détaillées ici :

Préservation de la sous-bande CW pendant les concours
Préservation d’une sous-bande dédiée à la télégraphie
 

Merci pour m’avoir lu jusqu’ici.

Si vous avez des questions ou des commentaires, ils sont bienvenus à l’adresse email suivante.

Si vous pensez que ces propositions sont utiles et que vous voulez y apporter votre soutien, vous pouvez également nous envoyer un message à l’adresse cw@qrp.fr

Nous avons besoin de vous ! Une proposition soutenue par un grand nombre de radioamateurs sera plus écoutée que si elle n’est supportée que par seulement nous deux. Merci donc par avance pour vos messages de soutien (cw@qrp.fr). Votre nom ou votre indicatif ne sera jamais communiqué à des tiers ou publié sans votre accord. Seuls, Philippe Givet, F5IYJ et Stéphane Collas, F5NZY, auront connaissance de vos réponses. Indiquez également dans votre message si vous souhaitez continuer à recevoir des informations relatives à ces propositions. »

 

5 réflexions sur « Protection des sous-bandes CW QRP »

  1. David Alloza

    Bonsoir,
    Merci pour cet article.
    plusieurs remarques.
    J’ai pu remarquer des débordements via les modes numériques dans les deux cas suivant.
    1>En RTTY les jours de concours, et on trouve des débordements un peu partout.
    2>Par distorsion harmonique en FT8, ça concerne les quelques khz qui sont au dessus de la bande « officielle ».
    La distorsion harmonique en FT8 ne géne pas la CW car ces fréquences sont généralement en dessous de la bande FT8, mais constitue une gène importante pour ceux qui sont en JT65, JT9 et PSK31.

    Il faut bien comprendre que quelqu’un qui sort des clous en FT8 ( donc dépasse les 2.5khz de bande passante) limite ses chances de trouver un correspondant. Tout simplement car la terre entière écoute un seul segment de 2.5Khz. Donc cette excursion hors segment et généralement involontaire.
    En RTTY c’est différent, les opérateurs étant enclins a chercher des correspondants sur une bande passante plus large.
    Je pense que cette complainte gagnerait à décrire précisément quels modes numériques ont débordés sur les bandes CW QRP, a quel moment, et sur quelles bandes. On aurait alors un peu de concret à se mettre sous la dent, et donc moins tendance à parler dans le vide.
    Un inventaire des « intruders » serait salutable.
    David, F4HTQ.

    Répondre
    1. F8BXI Auteur de l’article

      David,

      Il y a des règles dans le monde radioamateur qui passent par des consensus et des accords au niveau interne et donc par l’IARU. Ces deux radioamateurs utilisent les règlent internes de l’IARU pour porter des propositions. Dans leur démarche, ils recherchent des soutiens pour appuyer leurs revendications.

      On ne peut préjuger du résultat mais le seul fait qu’ils entament cette démarche devrait être salué. C’est ce que j’ai fait en les soutenant activement et en publiant ici leur demande.

      Personnellement, je préfère deux ‘Don Quichotte’ qui se battent pour ce en quoi ils croient plutôt que des imbéciles qui utilisent un ordinateur et un logiciel que d’autres ont créé pour réaliser des contacts sans aucun sens et sans aucune connaissance. Même si cela n’est pas ton cas, c’est celui de l’immense et écrasante majorité des pratiquants.

      Pour apprécier la télégraphie et vouloir la protéger il faut l’apprendre et la pratiquer régulièrement. Après, on voit le monde différemment…


      Philippe

      Répondre
      1. David Alloza

        Bonjour Philippe,
        Si Il y a quelque chose précieux à préserver avec la CW QRP, c’est la possibilité d’un mode qui peut se pratiquer avec du matériel homemade très simple et rapide à construire. Il est donc intimement lié à la construction amateur. Sans oublier la mobilité et la résilience que de mode amène.
        Je trouve l’idée de pénaliser au niveau des concours bonne, et si rien que cette proposition est retenue et communiquée aux organisateurs de concours ça sera déjà une grande victoire pour ceux qui sont à l’origine de cette action. Ensuite, ce n’est évidement pas facile à faire respecter sur le plan pratique, mais c’est l’étape suivante..
        Bonne soirée.
        David.

        Répondre

Répondre à F8BXI Annuler la réponse.