Radioamateur et Hacker…

iwoz-1Ces jours-ci sort un livre sur Steve Wozniak, fondateur avec Steve Jobs de la société Apple.

Moins dans la lumière que son camarade de jeu, Steve Wozniak a toujours été plus intéressé par la technique même, plutôt qu’à son utilisation ou sa commercialisation.

Il est le créateur de l’Apple I, puis de l’Apple II — qui va devenir le déclencheur de l’aventure micro-informatique mondiale — et de ses déclinaisons. Là s’arrête pourtant ses possibilités de donner son avis sur l’évolution des matériels de la compagnie. A partir de Lisa, et surtout de Macintosh, c’est Steve Jobs qui sera en première ligne sur toutes les décisions technologiques et de design des futurs produits et gammes sortis par Apple Computer Inc.

Mais revenons à Steve Wosniak, dont le livre en illustration ci-dessus est le sujet principal, pour faire un parallèle avec un sujet dans l’air du temps et qui devrait allumer plusieurs petites lumières dans les esprits des décideurs associatifs du monde radioamateur français.

Comme nous l’apprend la présentation de cet ouvrage, << à 4 ans, il apprend le fonctionnement d’un oscilloscope. À 7 ans, celui d’une résistance. À 11 ans, Steve Wozniak construit son premier kit de radioamateur. Au lycée, il passe ses soirées à dessiner des schémas d’ordinateur. Timide et blagueur comme il en existe peu, Steve Wozniak brouille l’image des téléviseurs retransmettant les cours d’informatique à l’université… >>

Steve Wozniak passe sa licence radioamateur en classe de 6ème (WV6VLY / WA6BND). On ne sait pas très bien, car il en parle rarement,  ce qu’il a réalisé en tant que radioamateur ou bien ce qu’il en pense d’une manière générale.

Malgré tout, une interview pour un site web de culture geek nous apprend tout de même que : <<Woz –  Je suis devenu radioamateur assez tôt, quand j’étais en 6ème. Mais avant ça, j’avais rencontré ce qu’étais la logique et le binaire par accident. Je construisais des projets que j’exposais dans des rassemblements scientifiques, avec d’énormes quantités de transistors et de diodes pour jouer au Tic-Tac-Toe et d’autres du même genre.

J’étais très bon en électronique, mais beaucoup est venu du radio-amateurisme. J’ai étudié ça en 5ème et pour cause, vous devez apprendre toutes les formules pour les résistances, réactances et tout ça.  […] >>

De là à penser que le radio-amateurisme peut inspirer les jeunes et les hackers…

Crédit photo : lavienumerique.com