Rien ne vaut une bonne bibliothèque !

En discutant avec des personnes débutantes ou depuis peu dans l’activité, on aborde souvent l’apprentissage après l’obtention du certificat. Beaucoup partent directement dans l’achat de matériel, quand ce n’est pas déjà fait depuis longtemps avec pour objectif d’avaler du QSO et de faire tel ou tel diplôme ou tel ou tel concours.

Quand on leur demande comment ils comptent évoluer dans l’apprentissage de la partie technique, beaucoup comptent sur un apprentissage essentiellement pratique, par essais, erreurs, réussites. Il est vrai que l’on peut difficilement se départir du côté pratique puisqu’il est l’essence même de l’activité. Construire un émetteur, un récepteur, une boite d’accord, une antenne, tout cela demande de la pratique.

Et pour la théorie ou les aspects que l’on ne comprends pas, il y a les forum généralistes et les listes de diffusion spécialisées.

Pourtant, l’apprentissage et ensuite la connaissance acquise ont un objectif assez simple : devenir autonome ! Quand on apprend à faire du vélo, on conserve les petites roues le temps d’acquérir l’équilibre. Ensuite on les retire et on n’a plus besoin de personne pour aller se balader où l’on veut. C’est le début de l’aventure !

Pouvoir se débrouiller seul avec des livres est tout de même un gros atout pour pouvoir avancer sur des projets de constructions personnelles. Il est tout de même plus enrichissant d’apprendre les éléments utiles à la maitrise de la théorie du dipôle, de pouvoir l’appliquer sur le terrain et en tirer ses propres observations que d’aller poser une question dans un forum où une fois sur deux, quand cela n’est pas neuf fois sur dix, cela partira au mieux en sucette et au pire, vous ne comprendrez plus votre question une fois que vous aurez lu toutes les réponses !

Et ne comptez-pas trop non plus sur les sites web où l’on trouve de tout et n’importe quoi. S’il existe des sites de références en français comme ceux de F6CRP, F5AD ou F5ZV (et d’autres bien entendu), beaucoup demandent à être très attentif à ce que l’on y trouve et surtout à croiser les informations avec d’autres sources fiables.

Alors là où d’autres vont se triturer le cerveau pour justifier l’achat d’un appareil depuis longtemps dépassé versus un matériel radioamateur trop léger et manquant de boutons, mettez-vous à la constitution de votre bibliothèque de livres radioamateurs, cela vous sera beaucoup plus profitable.

Pour démarrer sans se ruiner :

L’émission et la réception d’amateur de Roger A. Raffin (F3AV) que vous pourrez trouver d’occasion sur Amazon, eBay, par petites annonces ou sur les salons radioamateurs.

Les antennes, par Raymond Brault et Robert Piat, que vous trouverez aux mêmes endroits que ci-dessus.

Les antennes, par André Ducros (F5AD) dont une version révisée a été publiée il y a peu de temps.

Si vous ne pouvez vous procurer Le Manuel du Radioamateur, par F5ZV et de multiples auteurs, vous pouvez toujours visiter la version sur Internet mise à disposition par son auteur principal, F5ZV.

Ensuite, et en anglais, les indispensables dans toute bonne bibliothèque amateur. Il n’est pas utile de les acheter tous en même temps, ni même de les acheter neuf dans l’édition actuelle. Un ARRL Handbook des 15 dernières années est suffisant. Les sites de vente en ligne sont en général de bons pourvoyeurs de ces livres en occasion.

A tout seigneur, tout honneur :

L’ARRL Handbook, par ARRL. C’est le livre des livres ! Si vous ne devez posséder qu’un seul livre radioamateur, il faut choisir celui-ci. Parce qu’il est complet, prend le sujet par le tout début et traite les chapitres selon une progression logique et simple. Sans oublier l’installation de votre station, l’informatique dans le shack, etc. L’édition actuelle et datée de 2013 est sortie il y a peu de temps. Bien entendu, dans cette édition vous trouverez toutes les informations sur la SDR mais si vous ne connaissez rien aux mélangeurs et aux oscillateurs locaux, un Handbook de 1995 vous apportera autant que celui de 2013.

L’ARRL Antenna Book, par ARRL. C’est aussi une référence pour les antennes. Chaque édition apporte son lot de corrections mais les nouveautés le sont surtout au niveau des logiciels et de la simulation d’antennes. La dernière édition est la 22ème, mais si vous trouvez une 21ème ou 20ème édition d’occasion à bon marché, elles vous rendront le même service.

Ensuite, vous trouverez de tout, pour tous les gouts et spécialisations diverses que ce soit pour le QRP, les antennes, la propagation, le DX, le Satellite, les VHF/UHF, etc

Note à l’attention des radioamateurs nés dans l’informatique et les nouvelles technologies :

Beaucoup de livres aujourd’hui ou de magazines radioamateurs sont aussi publiés en format électronique que ce soit des formats propriétaires à la Zinio ou bien au format PDF. Alors si vous êtes équipés iPad, iPhone, iPod Touch ou autres tablettes et smartphones, vous pourrez lire vos bouquins et revues préférés sur vos équipements modernes.

L’auteur a toujours dans son iPad, qui le suit dans tout ses trajets, l’ARRL Handbook, l’Antenna Book et nombre de documents, livres et revues sur la radio.

Ce contenu a été publié dans Livre, Technique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Rien ne vaut une bonne bibliothèque !

  1. Ping : Rien ne vaut une bonne bibliothèque ! « F6OYU

  2. stephane dit :

    bonjour philippe
    je partage a 100% ton point de vue.
    il est dommage que la littérature française sur notre passion
    soit rare .
    73s stephane

  3. F8BXI dit :

    Salut Stéphane,

    Je suis bien d’accord avec toi et c’est pas faute de les inciter à écrire…

    73,
    Philippe

  4. F5BLN dit :

    J’aurais pu, a la virgule près, écrire ce texte….

  5. stephane dit :

    bonjour guy
    justement lancez vous ! en tant que lecteur je ne demande que cela.
    denis pourrait egalement nous sortir un best seller sur la radio d amateur.
    73s stephane

  6. stephane f4gpj dit :

    j ai remis le call au cas ou !

Laisser un commentaire