Champion de France 2013 – Classe A

L1090530Les résultats viennent d’être publiés dans Radio REF, que je viens de recevoir, et le seront bientôt sur le site.

Ce qui est amusant c’est que cette année, pour la première fois depuis que je suis autorisé en HF (1999), j’avais décidé de participer aux trois parties du Championnat de France.

Je ne recherchais pas un résultat, dans la mesure où mes moyens en antenne sont très limités, mais à savoir, en Classe A, comment je pouvais me situer au classement général de l’OM Complet, sans toutefois passer énormément de temps dans chaque partie.

Côté objectif — car même si on ne vise pas les premières places il faut se donner un objectif afin de pouvoir, à minima, comparer ses propres résultats d’une année à l’autre pour juger de ses progrès — j’ai choisi tout d’abord la Classe A car je ne peux pas mettre beaucoup de puissance avec mes antennes filaires dans mes combles. Je décidais aussi de ne trafiquer que sur une seule bande. Le 40M étant pour le Championnat de France HF celle qui convient le mieux pour réaliser beaucoup de QSO locaux la journée et DX la nuit (VE2, FM, FG, FY,  très intéressant même avec de petits moyens), je l’ai donc choisie.

Me voici donc parti pour une opération mono-opérateur, mono-bande 40M en Classe A, c’est à dire avec 5W HF au départ de l’antenne. Antenne 40M que je n’ai pas, car mes bandes disponibles s’arrêtent au 30M. En utilisant une boite d’accord manuelle réglée pour la bande, j’ai pu participer aux deux parties HF.

Si pour la partie Télégraphie cela a été un régal grâce au K2 et son superbe récepteur, cela s’est avéré être un chemin de croix pour la partie Phonie. Il a fallu beaucoup de patience à attendre son tour pour faire un nouveau département, à se faire comprendre au bout de 5 tentatives malgré la réception d’un 59 ! Pour la partie THF je ne comptais faire que quelques QSO juste pour pouvoir être classé à l’OM Complet, et voir malgré tout où je me plaçais par rapport aux autres participants.

Il existe plusieurs classements dans ce que l’on appelle pour résumer, la Coupe du REF.

Tout d’abord, la Coupe du REF proprement dite est attribuée au Département le mieux classé à l’issue des trois manches du Championnat de France.

Concernant les radioamateurs, mono-opérateurs, multi-opérateurs ou radio-clubs, le principe est le même et le gagnant est désigné comme Champion de France OM Complet.

Pour y être classé, il faut avoir participé aux trois parties, Championnat de France HF Télégraphie, Championnat de France HF Téléphonie, Championnat de France THF.

Vous pouvez être Champion de France HF Télégraphie et Téléphonie mais si vous n’avez pas participé à la partie THF, vous ne pouvez prétendre au classement à l’OM Complet.

C’est ce qui s’est passé cette année en Classe A, c’est à dire la classe petite puissance (5W max en HF , 20W max en THF) dans la mesure où des stations qui ont bien figurées aux deux parties HF ne se sont pas présentées à la partie THF.

Du coup, elles m’ont permis d’être seul en tête du classement général et de gagner le titre pour l’année 2013 de Champion de France OM Complet – Classe A.

Morale de l’histoire : rien ne sert de courir ; il faut participer à point  ;-)

A la demande générale, les antennes Championnes de France :

Antennes

 

Ce contenu a été publié dans Concours. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Champion de France 2013 – Classe A

  1. Ping : Champion de France 2018 – Classe A. Et un nouveau challenge… | RadioBXI

Les commentaires sont fermés.