L’intérêt d’un site d’information radioamateur…

NewsLogo-1Dans le monde de l’Internet, les objectifs des sites web sont multiples : vitrine commerciale d’une entreprise, site marchand ou e-commerce, site en marque blanche, site communautaire, blog, …

Du côté de l’information, depuis plusieurs années les différents journaux papiers tentent de faire leur mutation vers le web avec plus ou moins de succès. Plus récemment sont apparus des sites d’information dit « pure player », car leur origine est le web et non pas le papier, comme Rue 89, Owni, Mediapart ou Slate par exemple.

Dans tous ces cas, pure players ou traditionnels, si le métier est l’information, l’objectif est de vendre. Il en va donc de toute la stratégie élaborée entre les parties gratuites et les parties payantes, les abonnements, etc

Dans notre monde à nous, celui du radio-amateurisme et de l’associatif, il en va tout autrement. Le but n’étant pas de vendre, les objectifs des sites web sont aussi multiples : promotion du radio-amateurisme et de son association, sites associatifs locaux, radio clubs, sites et blogs personnels, …

Avec la conjonction de l’apparition d’outils modernes de publication sur le web tel que Joomla, Drupal et WordPress, et la disparition de la presse écrite radioamateur grand public, sont apparus des sites et blogs d’informations radioamateur.

En France il y a surtout un acteur qui peut avoir le nom de portail car il regroupe un nombre important de services  (plus ou moins à jour en fonction de l’aide bénévole comme partout) et un nombre conséquent d’abonnés gratuits et payants à ses services. C’est bien entendu du site Radioamateur.org dont je veux parler et qui existe depuis plus de 10 ans sans discontinuer.

Ce portail propose depuis l’origine une section de News prise en main et dirigée pendant 9 ans par Bertrand, F-16541 et reprise par mes soins il y a de cela 3 ans 1/2. J’ai pu avoir carte blanche dès le début pour organiser ces informations pour lesquelles j’ai conservé le titre et l’accroche du site : Radioamateur.Org, le site des Radioamateurs Organisés.

Il était donc question de monter une publication orientée vers les radioamateurs et de manière organisée. Des sujets essentiellement radioamateur et organisé dans le sens où nous respections une certaine organisation et éthique envers nos sources.

Le respect des sources et des crédits illustrations est essentiel. Par exemple, en bientôt 4 ans d’activité de ma part sur ces News, nous n’avons jamais eu une seule plainte d’une source nous demandant de retirer un contenu car nous n’en avions pas demandé l’autorisation ou parce qu’elle ne souhaitait simplement pas paraitre sur notre site.

Depuis quelques années, sont apparus des blogs d’informations qui se sont placés sur ce « créneau » de l’information radioamateur avec plus ou moins de succès. Les plus pugnaces n’hésitant pas à asseoir leur réputation sur des remontées de statistiques web plus ou moins sujettes à caution.

Mais au-delà du trafic pur que l’on attire par la qualité de ses services et de l’information que l’on peut distribuer, une chose importante intéresse les sources : c’est le trafic que peut lui renvoyer le site d’information.

Comme nous sommes dans un environnement d’échange et de bénévolat, la moindre des choses quand on publie le contenu d’un site source, est d’une part de le citer correctement, crédit d’illustrations compris, et surtout de renvoyer le trafic vers son site afin que sa propre notoriété, ou en tous cas le plaisir que l’on peut éprouver à être lu quand on publie quelque chose, ne soit pas vécu comme une frustration. Et si le partenariat est clair et bien établi, nous obtenons une relation gagnant-gagnant : le site d’information trouve du contenu à publier, la source du contenu gagne un trafic qu’elle ne pourrait obtenir seule.

D’un autre côté, si le site d’information publie trop de contenu, signale mal la source, si encore il est confus de savoir qui est à l’origine de l’information ou bien si le lien est très court qu’il ne se voit quasiment pas, le lecteur va lire le billet sur le site d’information et n’ira pas sur le site de la source. C’est une stratégie comme une autre, mais elle n’intéresse pas la source qui se retournera plus volontiers vers le site qui lui fournit le plus de trafic par simple confiance.

…/…

À force de lire la notoriété sans cesse grandissante de certains à grand renfort de tapage et de chiffres extravagants, j’ai voulu savoir si nos objectifs indiqués ci-dessus, c’est à dire d’obtenir un échange entre le site de publication et sa source, étaient remplis.

Pour cela, j’ai demandé à l’une de nos sources qui génère un bon trafic, de me faire parvenir les statistiques de son site web, c’est à dire le nombre de connexions pour une page donnée réparti en origine, c’est à dire en site qui renvoie l’information vers le sien.

Voici quelques résultats. Pour une News donnée et publiée sur les sites nommés, les chiffres donnés par la source correspondent au nombre de connexions constatés sur son site :

2011 : Radioamateur.org = 459 ; Radiocom.org = 64 ; URC News = 17

2012 : Radioamateur.org = 788 ; URC News = 26

2013 : Radioamateur.org = 600 ; Radiocom.org = 60 ; RAF = 19

2014 – 1 : Radioamateur.org = 505 ; RAF = 47

2014 – 2 : Radioamateur.org = 527

2014 – 3 : Radioamateur.org = 114 ; RAF = 13

MàJ 1 – Deux copies écran sur deux mêmes infos publiées en même temps sur les 3 sites indiqués :

connexions_111connexions_222

À chacun de voir où se trouve son intérêt et surtout, l’intérêt de la communauté radioamateur.

73, Philippe

Ce contenu a été publié dans Opinion, Revue de Presse. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire