Dans la presse de Juin… QST – Juin 2009

Comme vous l’avez certainement deviné depuis le début de ces revues de QST, presque tous les mois de l’année sont dédiés à un sujet précis. Le numéro de Juin ne fait pas exception et c’est le très fameux et très apprécié Field Day qui fait la une de cette édition.

Pour ce concours spécial, qui est surtout organisé pour permettre aux stations radioamateurs de s’entrainer à la mise en œuvre et à l’exploitation d’une station radio dans des conditions précaires, simulant ainsi une catastrophe naturelle ou non, il existe différentes catégories dont la reine est celle qui permet une autonomie énergétique totale pendant toute la durée du concours.

Le concours le plus proche organisé par le REF-Union est le Rallye des Points Hauts (attention .pdf direct) qui comporte une catégorie portable et autonome seule prise en compte dans le résultat. Mais ce concours n’est organisé qu’en VHF alors que le Field Day original américain, dont le règlement évolue chaque année, comporte tout ce que l’on peut compter comme fréquences et modes de communication disponibles pour les radioamateurs : relais FM, satellites, modes numériques, etc

Comme de par chez nous nous sommes en pleine crise identitaire (voir la revue de presse de Radio REF de Mai 2009 ci-dessous), en refonte de statut et autres crises d’égo – pas de raison que la finance et l’économie aient une crise et pas nous, non ?… – il est bien de voir ailleurs ce qu’il s’y passe et surtout prendre de la graine sur le savoir faire en communication de nos collègues z’américains.

Car quoi ? Elle n’est pas bien foutue cette photo de couverture du Boulder Amateur Radio Club ? Au moins on est à peu près certain que leur Onlineradio local (qu’ils n’ont d’ailleurs pas enfanté) n’en sortira pas une « Image du jour » à base de boissons alcoolisées et autre merguez-frites. Croyez bien que je n’ai rien contre un petit apéro entre camarades, pas plus que contre un barbecue fumant de saucisses et autres sardines grillées, mais quand on veut un tant soit peu être pris au sérieux dans une activité qui n’a besoin de personne pour se ridiculiser par l’apport de sang contaminé, on soigne non seulement sa communication mais on fait en sorte que les images, qui disent plus que mille mots, soient maitrisées, tout au moins dans leur diffusion.

Pour revenir à cette couverture, elle représente très bien ce qu’est la radio d’amateur aux États-Unis, sans perversion, ni ironie : des personnes, mixtes, d’un âge qu’on peut qualifier de mûr, heureux de se retrouver ensemble pour l’organisation d’un concours majeur en portable… où ils boiront de la bière, mangeront des hamburgers et des saucisses… mais pas en couverture du magazine, pas plus que sur leur site web !

Allez, passons aux choses sérieuses. Pour les lecteurs assidus, vous aurez remarqué l’attrait certain pour les éditoriaux intéressants qui, au-delà de la pure information, savent faire passer des messages, donner un peu de rêve et surtout motiver les lecteurs. Ce mois-ci n’échappe pas à la règle du côté de David Sumner, K1ZZ dans son…

Éditorial : « Coexistence » est le titre, et le contenu nous parle de cette parfois difficile coexistence des utilisateurs du spectre radioélectrique. David nous donne un aperçu historique sur des parties de bandes perdues et d’autres gagnées pour nous emmener intelligemment vers la bande 400 MHz qui aux USA va de 420 à 450 MHz. Cette bande qui chez nous est à l’origine du plus gros gâchis associatif radioamateur de ces dernières années puisqu’elle est à l’origine de la zizanie entre le REF-Union, la CFRR, l’URC et de radioamateurs en nom propre.

Pour en revenir aux USA, David revient sur le rôle de la FCC et de l’ARRL sur ces sujets et informe les lecteurs qu’un dossier est en cours d’étude sur l’utilisation de 24 MHz de spectre entre 413 et 457 MHz par la Fondation Alfred Mann. L’objectif, louable et indiscutable écrit K1ZZ, serait de permettre la constitution d’un réseau radio à faible puissance afin de garder en relation de petits appareils implantés chez des individus victimes de paralysies et qui créent artificiellement un système nerveux qui rétabli les sensations et la mobilité aux organes paralysés.

La FCC donne 90 jours au public pour commenter cette demande, ce qui est l’occasion pour David Sumner de rappeler que si tout un chacun à titre individuel est en droit de répondre, il rappelle les documents à lire, les questionnaires qu’il faut remplir, en précisant que l’expression d’une opposition sans réel argumentation ne pèsera pas bien lourd face à l’espoir et aux rêves de militaires blessés au combat (veterans)…

On passe par un encart de promotion comme ils savent faire sur le Field Day 2009 qui aura lieu fin Juin, quelques news, le Courrier des Lecteurs, et on enchaîne par la technique. Ah oui, pour les purs et durs, les ingénieurs et techniciens radio, je rappelle que QST est une revue associative destinée au plus grand nombre, c’est à dire au garçon boucher, plombier, boulanger, garagiste, qui s’intéressent tous à la radio et qui n’ont pas obligatoirement suivi d’études techniques dans ce sens. Par contre pour les Ingénieurs et Techniciens dont les bases de la physique et de la radioélectricité sont maîtrisées, il n’est pas inutile de rappeler que QEX est LA revue qu’il vous faut. Elle sort six fois par an et l’abonnement se fait par la boutique du site web de l’ARRL.

Technique : on débute par une « Interface carte son pour transceivers FM », par Howard Teller, KH6TY, nécessaire à l’origine par le manque de fonction VOX dans les appareils FM de ce type et dans l’objectif d’utiliser le protocole NBEMS (Narrow Band Messaging System). Un petit article en encart nous conseille d’essayer les signaux faibles en FM. Notamment le mode DominoEX4 ou EX8. Un exemple à poursuivre pour la liste « Modes Digitaux » dont le dernier message remonte au mois de février 2009 et dont les dernières « expérimentations » ont permis de s’envoyer la bonne année en Hellschreiber sur 144.138 !

Poursuivons par l’antenne « verticale Pas d’Excuses pour le 160M » que l’auteur, John Miller, K6MM, nous pousse à réaliser pour nous permettre de trafiquer sur cette magnifique bande. C’est effectivement pas encombrant puisque vertical et d’un contre-poids peu imposant, ce qui pourra faire douter de l’efficacité de cet aérien. D’ailleurs l’auteur nous dit qu’une verticale avec un bobinage hélicoïdal à la base n’est pas l’idéal pour le 160M mais que cela permet d’être tout de même actif. Toujours est-il que même comme ça, c’est pas simple à caser dans un lotissement de centre ville !

On poursuit par un projet intéressant, même si déjà vu jusque dans feues nos revues française, proposé par Allen Baker, KG4JJ, qui est la construction d’un « Keyer Vocal ». Nous nommons ça d’une manière bien plus élégante par chez nous, puisque le terme « perroquet » est utilisé pour cet appareil qui consiste à enregistrer un message vocal d’un certain délai et de le rediffuser sur l’air. Appareil que l’on utilisera principalement en Concours pour éviter les fatigues vocales (pendant la nuit à l’IARU VHF ou toute l’année sur le 144.300, sauf en cas d’ES où cette fréquence est utilisée par tous les boulets qui ne savent pas qu’on peut aussi appeler en-dessous ou au-dessus) ou encore pour garder la fréquence de RUN dans un WW. Bientôt, ce seront directement les PC qui se causeront en Concours. Vous pensez que je plaisante ? Alors regardez ici !

Passons à un article qu’un copain radioamateur, ancien président de l’AMSAT, ne renierait pas et qui nous parle de la « Construction personnelle d’un Radio Télescope ». Facile à construire et à régler, c’est une expérience intéressante à mener pour qui souhaite se diversifier dans ses activités de radioamateur.

Là on va dépasser le quota de Radio REF avec plus de 4 articles techniques dans une revue radioamateur en poursuivant par la construction simple et originale d’une « clé double contact » qui a l’avantage de s’utiliser comme un paddle normal mais aussi comme une pioche en le renversant à 90° sur le côté. Et tant qu’on est dans la télégraphie, l’article suivant de Phil Salas, AD5X, nous montre la « Conversion économique en QSK d’un amplificateur HF Ameritron ALS-600 »

Essais : dans la revue produit de ce mois, c’est l’ICOM IC-7200, transceiver HF et 6 mètres qui passe à la moulinette des tests. Son look et sa constitution quasi militaire, en font un bon appareil pour les Field Day et les opérations en portable. Puisqu’il est résiste aux water (water resistant), on l’utilisera avantageusement pour les activations de Châteaux d’Eau et de Vespasiennes…

L’essai suivant est consacré à un truc que nous n’avons pas le droit d’utiliser en France car il inter connecte un réseau public et un réseau privé, je veux parler du « Node IRLP/Echolink » de la société Micro-Node International. Cet appareil sert à créer un noeud VoIP en utilisant les technologies embarquées dans la boite, IRLP et Echolink.

Les rubriques habituelles sont toujours présentes comme « The Doctor is in », « Hands on radio » qui nous parle des lignes de charge, « Hints and Kinks » et « Short Takes » qui essaie une boucle en forme de quad pour la bande 50 MHz de construction KU4AB et de modèle SQ-5.

Avant de voir les autres rubriques, une page consacrée au Kids Day 2009 qui a lieu deux fois dans l’année, en Janvier et en Juin, et qui est destiné a encourager des jeunes, des enfants, possédant un indicatif ou non, à apprécier la radio d’amateur. En France, ceci n’est pas autorisé de même que les Jamboree On The Air de la même veine mais dédiés aux Scouts, puisque seules les personnes en possession d’un indicatif radioamateur ont droit d’émettre. Le monopole des télécommunications étant tombé depuis longtemps, nous pourrions nous consacrer à modifier la règlementation avec notre administration pour autoriser ce genre d’activité. Mais non, à part quelques initiatives personnelles et forcément limitées, on préfère râler sur le 50 MHz ou mieux, le 40 M, pour y mettre plus de châteaux sans doute, plutôt que de se battre pour des activités qui ont un intérêt pour la promotion et l’avenir de l’activité. Les deux ne sont pas incompatibles d’ailleurs, mais on entend trop les deuxième et pas du tout les premiers.

L’histoire suivante nous raconte les souvenirs radio d’un officier du Ministère des Affaires Étrangères dans « N4HX : Ambassadeur Radioamateur ». Comme on aurait besoin de ce genre de personnes parmi l’effectif amateur français, surtout pour aider la présidente du REF-Union à faire avancer le dossier du 7 MHz…

Field Day oblige, le Greendfield, Indiana Radio Club nous donne par l’intermédiaire de Gary Shrouder, K9SG et Greg Chaney, N9MOX, toutes les informations nécessaires à la réalisation d’un Field Day écologique en utilisant de l’hydrogène, un panneau solaire et des batteries dans cette configuration totalement indépendante énergétiquement.

Bernie, W0UR,  nous donne des nouvelles de l’expédition prévue sur Midway dans « How’s DX ? », pendant que W3ZZ nous parle de la précision et la stabilité d’un oscillateur local dans « The world above 50 MHz ».  Et tandis que K2TQN nous conte encore une fabuleuse histoire de pylône gigantesque, cette fois de Tickerton Wireless pour la rubrique « Vintage Radio », WB8IMY nous éclaire d’informations diverses comme le Mutimédia à Haute Vitesse sur 3.5 GHz, la construction personnelle d’un transceiver SSB 20M en Inde ou encore sur le Son de l’Espace dans « Eclectic Technology ».

Ainsi s’achève cette courte revue du QST de Juin, courte dans la mesure où quand il y a peu ou pas de critique à faire, on fait forcément court… A noter que le QST de Juillet est arrivé hier et Radio REF de Juin devrait arriver début de semaine prochaine…

See you next month…

Ce contenu a été publié dans Revue de Presse, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire