Homebrew : Transceiver VHF à 16 canaux programmables minimaliste !

Article d’un lecteur du blog Radiobxi

Un transceiver VHF à 16 canaux programmables minimaliste à base de module SA828

J’ai trouvé par hasard et à vil prix une épave de Thomson CSF TMF220 (radio téléphone VHF des années 80 construit comme un char d’assaut), malheureusement, l’appareil avait été volontairement dégradé (fils coupés, coups de tournevis un peu partout, etc.).

J’ai donc désossé l’appareil, sauf l’amplificateur HF qui était bien caché au dessous et ne semblait pas avoir souffert.

J’ai récupéré quelques composants intéressants : des capas ajustables en céramique et des résistances ajustables costaudes, des bobines à air en fil argenté de 1mm, un potentiomètre de volume de 10K (passe partout) avec deux inters et surtout l’encodeur 16 positions du type 1, 2, 4, 8, C qui comme par hasard semble compatible avec le petit module susnommé.

Il y a de la place à l’intérieur du boîtier tout alu, sa structure en  »S » assurera une bonne séparation des étages.

Voilà donc de quoi réaliser un appareil sympathique.

Un vue interne de la maquette fonctionnelle du TRX, on notera le câblage anarchique qui me caractérise avec cependant une excuse, l’appareil est en phase de développement (j’ai commandé des connecteurs du type Dupont et fait graver les PCB de mes divers ajouts chez un professionnel de l’Empire du milieu pour 2€ les cinq ).

1 Le filtre passe bas 145 MHz dans la cavité d’origine, avec le fil des bobines et les capas ajustables récupérées dans l’épave, ajusté et testé avec un récepteur SDR (un analyseur de spectre coûte encore cher)

2 Le bloc relais des commandes d’alimentations, commutation, LED etc. (qui sera blindé dans la version finale)

3 Le module SA828 V (j’ai commandé une plaque relais avec des connecteurs enfichables car les trous sont au pas de 2mm et c’est gênant).

4 Une sortie RCA  »line out » ou REC (non amplifiée).

5 Le connecteur d’alimentation avec sa 1N4007  »anti-surprises ».

6 Le circuit réducteur de volume et dédoubleur pour la sortie BF du module qui est une sortie à deux voies isolées de la masse, j’ai donc créé deux sorties coaxiales indépendantes, l’un va au Line Out, l’autre va vers l’amplificateur BF et le S-Mètre.

7 La prise de programmation depuis remplacée par une embase jack 4 pins à l’arrière du TRX (plus besoin de démonter pour reprogrammer)

8 Le circuit du S-Mètre qui allume la LED jaune  »Busy » en présence de signal (en fait un détecteur de BF).

9 L’amplificateur BF (à base de LM386 avec gain et tonalité réglable une fois pour toutes).

10 L’alimentation 4,2 V du module SA828 (un convertisseur DC/DC ajustable même pas bruyant).

11 Le générateur 1750Hz (En fait 1756Hz) à base de CD4060 et de filtre 455Khz avec en plus deux diodes 1N4148 montées tête bêche avec le PTT ce qui permet de déclencher d’une seule pression.

12 Le quatre LED Marche, Occupé/Busy, TX, et Call/1750 Hz.

13 L’interrupteur à pression unique 1750 Hz et PTT.

14 Le commutateur PWR Hi/Lo (petite ou très petite puissance)

15 Le potentiomètre de Volume/Marche.

16 L’encodeur rotatif 16 positions.

17 La prise Micro 4 broches Mic, Gnd, PTT, HP. (il n’y a pas de place ni d’ouïe pour un HP interne au TRX).

L’appareil remonté et en fonction avec son combiné micro écouteur type téléphone pour soigner le look (on dirait une pub des années 80).

Le module SA828 est un émetteur récepteur VHF ou UHF (SA328V ou SA828 U) 16 canaux programmables Émission et Réception indépendantes (shift) avec CTCSS ou DCSS ou rien du tout. (Vincent a déjà fait une présentation de ce module dans ces pages en 2018).

 

Le filtre passe bas (obligatoire car le SA828 est un arrosoir à harmoniques) n’atténue le signal que de 0,1 dB (a la louche ) et mis à part le délai pour parler après l’appui sur la pédale récurant sur ces modules, Appuyez et attendez (1/10° de seconde) pour parler.

À ma grande surprise, tout fonctionne parfaitement dès la dernière soudure, le micro déporté à base de pastille Électret n’a pas besoin de préamplificateur et la sortie audio sur le HP du micro est confortable. J’ai prévu la prise Line Out pour un haut parleur amplifié en véhicule.

Il reste encore de la place pour un hybride genre Mitsubishi RA30H1317 ou autre avec les relais, les atténuateurs et le passe-bas qui vont bien au cas où je ne trouverai pas les schémas de l’ampli d’origine, ce qui serait dommage.

À l’heure où j’écris ces lignes, les circuits imprimés des add-on (j’ai trouvé tous les schémas sur la toile), les connecteurs Dupont, etc., ne sont pas encore arrivés. Je posterai plus tard une photo de la version finale ainsi que les schémas.

Je rappelle que l’utilisation de ce type d’appareil n’est autorisé en France que par les titulaire d’un certificat d’opérateur du service amateur.

 

73
Olivier

Laisser un commentaire