Radioamateur.Org : flashback et fin !

Cette année 2020, catastrophique à plusieurs égards, aura aussi vu l’annonce de la disparition du contenu du portail Radioamateur.Org pour le 31 Janvier 2021. Probablement pour ne pas ajouter à une année 2020 trop riche en disparitions…

Contrairement à ce que les agitations de ces dernières semaines pourraient laisser croire, ce n’est pas le seul forum de radioamateur.org qui va fermer mais bien la totalité des contenus du site. Si je qualifie souvent le site radioamateur.org de ‘portail’, c’est qu’il offre, offrait, de nombreux services et pléthores d’informations, le tout dans une mise en page claire et pratique.


Historique

Le portail n’est pas arrivé par miracle du jour au lendemain, comme un service attendu et désiré par tous. Il a une genèse.

Celle-ci débute vers 1999 par l’arrivée du site de Patrick, F2DX, alors TK5NN, qui présente la création d’un CD comportant de nombreux dessins et proposé sous l’appellation Ham Radio ClipArt. Plusieurs choses sont à noter et importantes pour la suite : tout ce que propose Patrick est d’une qualité irréprochable, textes correctement orthographiés, mise en page avec goût, charte graphique étudiée, design affirmé et de grande classe.

Ce sont ces caractéristiques principales qui vont faire de Radioamateur.org, LE portail francophone unique et premier en audience depuis sa création. Toutes les tentatives de sabotages, sabordages, agressions, par d’autre sites qui ont voulu à un moment de leur vie se faire plus gros que le bœuf se sont voués à un échec cuisant. Le plus gros de la troupe n’existe plus depuis longtemps et les autres sont rangés au rang de moyenne basse de l’audience radioamateur française.

Si l’on regarde le site tk5nn.org, qui démarre en tant que tk5nn.free.fr, il y a déjà tous les prémices de ce que va devenir radioamateur.org : un article d’appel (ClipArt) et des services autour.

Devant le succès et les appels du pied de nombreux OM, tk5nn.org va basculer en radioamateur.org le 14 janvier 2001. Cela fera donc juste 20 ans d’existence à la fermeture des principaux services à la fin Janvier 2021.


Forum

Le Forum a aussi une histoire, très liée au contexte de l’époque. À la fin des années ’90, nous sommes toujours équipés de modem RTC de 14400 à 57600 bps pour les derniers, mais toujours à des vitesses plus adaptées à l’Internet en mode texte des débuts qu’aux pages multi-animées et chatoyantes du Web 2.0 dont la V1.0 en est encore, en ce temps là, à ses premiers balbutiements !

En 1997, un écouteur/radioamateur va prendre en charge la demande de création d’un Newsgroup sur le réseau Usenet pour fédérer les discussions autour de la radio. Ce forum éclectique puisqu’il embarque dans sa charte aussi bien les discussions autour du Broadcast que ceux de la CB ou du radio-amateurisme, est créé le 1er Mai 1997.

Suite à une augmentation du volume des messages ayant rapport au seul radio-amateurisme — et aux engueulades, polémiques, augmentant le niveau de bruit –, un radioamateur va prendre en charge l’appel à discussion pour la création d’un groupe plus apte à recevoir les seules discussions intéressants le radioamateur. fr.rec.radio.amateur va naitre en 1998.

Malheureusement, si de grandes discussions ont lieu et sont intéressantes à tout point de vue (nous sommes dans les conséquences des arrêts du Conseil d’État qui vont fermer les centres d’examen mais aussi dans les prémices de la suppression de la CW à l’examen, nombre de sujets inflammables), les polémiques, insultes, injures, et, anonymat aidant, des histoires infâmes qui se termineront beaucoup plus tard par quelques procès en diffamation, condamnent ce lieu à devenir une poubelle. Ce Newsgroup finira sa vie par un appel à discussion pour une demande de destruction en 2004 qui aboutira à sa fermeture définitive. Les pauvres messages d’archives que l’on peut encore en tirer sur le web ne reflètent en rien les quelques discussions, certes animées, mais très riches et intéressantes que nous avons pu avoir dans ce groupe.

Entre temps, le virage ‘poubellistique’ pris par fr.rec.radio.amateur et l’émergence de radioamateur.org en 2001, vont amener à un transfert de masse de l’un vers l’autre. Mais l’intérêt d’avoir un forum avec un propriétaire unique et décideur, c’est de s’affranchir de certaines caractéristiques des Newsgroup : l’anonymat d’une part et le circuit court de décision d’autre part.

Fini donc l’anonymat. On s’inscrit sur radioamateur.org en montrant patte blanche (numéro de téléphone de confirmation, …). Enfin, un peu de sérieux ! Surtout qu’au début, il y a des modérateurs qui modèrent. Certes, pas toujours d’une manière fine et délicate, mais au bout du compte, avec la fin de l’anonymat, des décisions prises rapidement, cela va écrémer un certains nombres d’indésirables.


Forum 2.0

Dès Octobre 2003, il va y avoir une nouvelle version des forum qui va perdurer — aux mises à jour près — jusqu’à ce jour. Il y a eu aussi des discussions épiques, enflammées, chahutées, mais d’une relative bonne tenue. Quand cela débordait vers l’injure, le modérateur/administrateur intervenait et pouvait fermer le sujet si besoin, voir, le supprimer totalement.

Malheureusement, ce genre de forum, et surtout dans notre communauté radioamateur française, demande un travail de tous les instants, une modération sans faille, exécutée avec tact et bienveillance. Mais cela n’est pas facile, cela demande du temps, de la hauteur de vue, parfois des temps de réaction très courts. Et cela fini par user le plus zen et placide des animateurs.

Les modérateurs/animateurs ont jeté l’éponge les uns après les autres. Le lieu ne reposait plus donc que sur la bonne volonté et l’auto-modération de chacun. Mais ce genre de chose n’a qu’un temps. Et la fin de ce temps est arrivée avec les épisodes des derniers mois qui, s’ils ne sont pas les seuls évènements liés à la prise de décision qui couvait probablement depuis longtemps, ont été la goutte qui fait déborder le vase.

De ma chapelle, deux éléments ont conduit à cette fin : la première est le temps d’investissement dans la gestion. Quand les propriétaires/administrateurs ont une vie déjà bien chargées à côté, il semble évident que la fin est écrite dès le début de l’histoire.

La seconde est l’ajout de la notation sur les messages. Pour ma part, j’ai considéré que, même si c’est dans l’air du temps des réseau sociaux (Twitter, Facebook, Instagram, …) c’était une ouverture à la dénégation et à la laudation gratuites conduisant à former des groupes de ‘pour’ et de ‘contre’. Le pire étant que ceux qui reçoivent une mauvaise notation vont s’en plaindre et demander des comptes ! Sans compter le fait que les questions du forum ont principalement dérivé vers du pur SAV radio et informatique, incohérent avec le statut de radioamateur.


The End

Comme annoncé par Patrick, F2DX, ce n’est pas tout le portail qui ferme mais bien tous les services sauf un seul, les petites annonces. Cette décision est tout à fait logique et la continuité des petites annonces est un gage dans la qualité de gestion de ce type de site qui n’est pas non plus une sinécure. Si les utilisateurs connaissaient le fonctionnement quotidien de ce type de service et sa gestion par des bénévoles discrets, ils se plaindraient beaucoup moins !

Adieu aux services, au forum, et longue vie aux petites annonces de Radioamateur.Org ! Et surtout, un grand merci à tous les acteurs qui ont permis une aussi grande longévité à ce portail francophone inédit !


After ?

Comme je le disais plus haut, le gros avantage de radioamateur.org est qu’il a été conçu et réalisé par quelqu’un qui a un goût prononcé pour le design et la qualité. Quand un endroit est joli, propre, bien conçu et pratique à utiliser, on y va sans crainte car on voit assez vite où l’on met les pieds.

J’ai bien peur que dans les solutions de remplacement en cours, la première déjà en ligne ne corresponde pas à ces critères. Que l’on ne vienne pas me reprocher de critiquer en me recommandant d’aller y apporter mes conseils et mon travail car, en dehors de l’aspect charte graphique inexistante, je ne suis pas du tout en ligne avec ce qui a été fait, notamment le mélange des genres sur seul prétexte que l’on s’intéresse tous à la radio ! L’élément essentiel qui a tenu en vie radioamateur.org pendant 20 ans c’est l’adéquation du nom de domaine radioamateur.org et du contenu destiné avant tout et seulement aux radioamateurs. Et c’est la non lecture et l’incompréhension de la charte par ceux pour qui la tolérance est le maitre mot mais qui n’aimerait pas que l’on vienne s’essuyer les pieds sur leur paillasson qui sont à l’origine de nombres de dérapages.

La seconde solution en cours de discussion dont on ne connait que l’instigateur et le prix de l’hébergement à l’année, ne me va pas non plus. Si j’ai pu être sollicité sur ce projet, pour lequel je suis au moins certain que sa réalisation sera propre et esthétiquement agréable, la seule occupation de territoire ne me semble pas un objectif suffisant pour emporter mon adhésion.

Ayant maintenant une bonne expérience du milieu radioamateur français, de sa complexité humaine, des groupes et forums, des outils du web, je me dis que, quel que soit le projet, un jour ou l’autre, inévitablement, d’aucun sera amené à se poser les mêmes questions : ai-je le temps suffisant à consacrer à la qualité du contenu que je veux publier ? Si je ne me pose pas de questions sur la qualité, je n’ai pas besoin de modérer (au respect de de la loi près) mais je n’aurai qu’un contenu où on passera plus de temps à trier le bon du mauvais qu’à trouver des informations pertinentes.

So what ?

Je me pose la question d’un espace dédié 100% au radioamateur. C’est à dire à une personne qui a compris le sens de la définition du Service Amateur et qui souhaite l’appliquer à sa carrière de radioamateur comme repris dans l’À propos de ce blog. Pas de mélange des genres, ce qui n’a rien de péjoratif pour les autres genres, mais le service amateur est une activité bien définie et qui ne comporte pas d’autres éléments que ceux dérivés dans nos règlementations nationales.

J’ai déjà ma petite idée… Verra-t-elle le jour ou non ? Nous verrons bien tout ça en 2021, en espérant que les évènements nous laissent un peu tranquilles.

En attendant, j’ai obtenu l’autorisation des administrateurs de radioamateur.org pour récupérer les News que j’ai pu publier lors de mon passage à la gestion de ce service et de les utiliser sur mon présent blog. Je vais probablement faire une sélection de celles que j’aime bien et vous les publier au début de l’année prochaine.

Si vous voulez vous exprimer à propos d’un potentiel ‘forum’ ou sur les ‘News’, merci de laisser un commentaire ci-dessous.

Dans tous les cas, je vous souhaite de passer de bonnes fêtes de la Saint Sylvestre, certes en très petit comité, mais ne dit-on pas qu’il vaut mieux sortir seul que mal accompagné ?

13 commentaires à propos de “Radioamateur.Org : flashback et fin !”

  1. Bonsoir , F8BXI et mes meilleurs 73

    Pour ceux qui me ne connaissent pas , je suis F5TYH, Luc l’auteur du modeste forum qui est cité dans ce billet.

    Je viens de lire votre article qui est , comme d’habitude, très bon.
    Même si je ne suis pas d’accord sur tout , je dois reconnaître que votre article est factuel

    Je ne m’étendrai pas sur les raisons qui m’ont fait ouvrir ce forum à d’autres catégories que les radioamateurs car , pour les connaître , il suffit d’aller lire le fil cité ici sur radioamateurs.org.

    Je dirais juste que , depuis 3 semaines que le site est ouvert (123 inscrits à l’heure ou j’écris avec un ratio radioamateurs-non radioamateurs de 70 %-30 %) et sur les non radioamateurs s’étant présentés , la grande majorité d’entre eux cherchent à passer leur licence.

    Que feront ils , une fois celle-ci en poche ? Je n’en sais rien et c’est un autre débat.

    J’ai créé ce site dans l’urgence quand j’ai appris que Radioamateurs.org allait fermer (Chose que je regrette infiniment) et je remercie encore les administrateurs pour le travail effectué pendant 20 ans.

    Je ne considère ce forum que comme une solution temporaire le temps de développer une solution sur mesure plus adaptée (avec hébergement) mais qui risque de prendre pas mal de temps à se mettre en place (comme on dit chez moi , Paris ne c’est pas fait en un seul jour) car partant de 0

    Peut être cette aventure sera une réussite , peut être un échec , il est trop tôt pour le dire mais j’aurai trouvé ça dommage de ne pas l’avoir tentée .

    Je vous remercie encore pour votre article qui , je le répète , a le mérite d’être factuel.

    Mes meilleurs 73 et passez de bonnes fêtes de fin d’année.
    Luc F5TYH

  2. Salut Philippe,

    Si tu veux récupérer aussi les news que j’ai publié sur radioamateur.org, tu as mon accord.

    Quant à savoir quel sera LE futur forum… Je partage ton analyse des besoins. En ce qui me concerne, je n’irai lire que celui qui aura “récupéré” les quelques radioamateurs qui :
    – savent écrire
    – savent faire réfléchir
    – savent de quoi ils parlent et ne se contentent pas de répéter des lieux communs ou, pire, des idées reçues

    Joyeuses fêtes à tous.

    73,
    Franck F4HFQ

  3. Bonjour Philippe,

    Content de lire ton billet qui fait une très bonne analyse de la situation et pose les bonnes questions.

    En ce qui concerne ce que j’ai évoqué à quelques reprises sur radioamateur.org et avec toi par mail, le côté financier a aussi son importance car c’est ce qui assure la pérennité d’un projet. Pour le contenu (la ligne éditoriale), je fais confiance à ceux qui sont parfaitement dans le moule du radio-amateurisme AOC, cela coulera de source pour les sujets mis en avant par le site.

    Si quelque chose doit se mettre en place, cela ne peut pas être le fait d’une seule personne. C’est un gros travail d’équipe pour éviter la fatigue voir la saturation. Une vraie organisation avec un plan d’action et surtout les bonnes sources pour publier du contenu intéressant qu’on ne trouve pas en quelques clics sur Google ou dans un mode d’emploi.

    Un forum n’est qu’un outil pour compléter un site. Il permet de faciliter les échanges entre individus qui partagent la même base d’intérêt. Cela permet aussi d’être la vitrine vivante d’une activité.

    Le radio-amateurisme est assez large comme domaine pour ne pas avoir besoin de s’ouvrir plus sur d’autres aspect de la radiocommunication qui ne relève pas de notre règlementation.

    2021 devrait être passionnante à suivre

    73, Frédérick F4DBD

  4. Bonjour Philippe,

    Merci pour cet excellent billet qui m’a permis de comprendre et connaître l’histoire de radioamateur.org mais également d’apprécier ton analyse que je partage pleinement (comme souvent).

    Je rajouterais que je lis sur le forum que de nombreuses intentions existent pour prendre la suite de cet espace d’échange. Très sincèrement, je leur souhaite beaucoup de courage car j’ai été pendant quelques années co-administrateur d’un forum concernant une passion que j’ai en parallèle, on ne s’imagine pas le travail que ça représente pour ceux qui le gèrent.

    Il y a la gestion des inscriptions, de la partie administrative du forum, des évolutions outils, des incidents, de la modération (sur ce point, j’avais de la chance car nous étions entre gentlemen, ce qui n’est pas toujours le cas de certains usagers de radioamateur.org…), des attaques, de la capitalisation des données…etc. C’est un travail pharaonique qui demande la participation de plusieurs OM si on souhaite vraiment avoir un outil efficace, crédible et miser sur du long terme.
    Là, ça part dans tous les sens, aucune étude préalable n’est réalisée dans le but de mettre en face en corrélation l’usage, la structure et l’outil.
    Sans compter la gestion des acteurs en charge d’animer tout ça de façon pérenne.
    Et finalement, pour monter une “structure” qui tient, le format associatif s’impose souvent car il donne un cadre précis et réunit les hommes.

    Bon courage Luc F5TYH malgré tout car l’intention est louable mais entourez vous des bonnes personnes, réfléchissez longuement avant de mettre en place quelque chose. Vous pourriez y laisser votre santé, je vous assure.

    On ne se rend pas compte du travail réalisé jusqu’à maintenant par les administrateurs de radioamateur.org. Et c’est dans ces tristes moments qu’on découvre tout le talent qu’ils ont su mettre dans ce formidable site web : il est beau, réactif, utile et il m’a vraiment aidé dans ma connaissance du monde radioamateur. Je ne leur serai jamais assez reconnaissant et je crois même regretter de ne pas leur avoir donné un coup de main. Je n’imaginais pas que c’était aussi chronophage et énergivore.

    Je suis vraiment triste de la disparition de radioamateur.org car on ne peut plus résumer ce site à simplement des annonces… J’ai rencontré des OM formidables sur ce site et je crains de ne plus pouvoir les croiser à nouveau.

    Je salue au passage Frédérick F4DBD car je le lis souvent sur le forum radioamateur.org et je partage très fréquemment ses idées.

    73 à tous et encore merci Philippe pour ces textes toujours aussi agréables à lire.

    Jérôme F4FLO

  5. Bonsoir à tous,

    Je tiens à saluer le bel effort d’analyse et de synthèse réalisé ici par Philippe, F8BXI. Mon constat est identique : ce qui a fait le succès de radioamateur.org,
    « …c’est l’adéquation du nom de domaine radioamateur.org et du contenu destiné avant tout et seulement aux radioamateurs. » mais malheureusement, pour ce qui concerne son forum, son usage et son contenu se sont dégradés au fil du temps. Alors, avant de vouloir remplacer en urgence un forum difficilement remplaçable, il faudrait d’abord se poser quelques questions essentielles :
    – qu’est-ce qu’un radioamateur en 2021 en France ?
    – en quoi est-il différent des autres amateurs de communications radio ?
    – un forum pour quels participants ?
    – un forum pouvant être lu par qui ?
    – un forum pour quel usage : demande d’aides ou bien vraies discussions ?
    – un forum bac à sable ou bien un forum constitutif d’archives utiles ?
    – un forum modéré ou non ?
    – un forum social favorisant la convivialité et le bavardage ou un forum favorisant l’instruction individuelle ?

    De mémoire, le forum radioamateur.org a été un exemple acceptable de ce qui nous manque maintenant. C’était avant qu’il ne glisse vers le S.A.V. journalier en faveur d’utilisateurs de matériel commercial. C’était avant qu’on remanie les rubriques et qu’on mélange les questions techniques avec celles concernant des appels à l’aide pour des problèmes purement personnels. C’était avant qu’on ressente le besoin d’une nouvelle écriture de la charte afin de mieux encadrer les pratiques, de limiter les dérives, et donc de faciliter le travail d’un modérateur ou d’un administrateur. Nouvelle charte qui n’a jamais vu le jour. Enfin, c’était bien entendu avant qu’on ne mette en place un système de notation idiot et néfaste car inapproprié, mal utilisé et favorisant les règlements de compte. C’était aussi avant que ne s’amplifie le nombre de participants radioamateurs incompétents. Oui, incompétents car, malgré leur indicatif, pas capables de se débrouiller eux-mêmes pour l’utilisation des appareils qu’ils achètent et à peine capables de lire et comprendre le manuel de ces derniers. Alors, oui, avant toutes ces dérives, le forum radioamateur.org était ce qu’il y avait de mieux pour des radioamateurs francophones ayant dépassé le cap de l’initiation. Faut-il cloner ce défunt forum en l’améliorant ? Cela mérite réflexion car, comme l’a dit plus haut un autre intervenant, ce n’est pas une mince affaire si ce nouveau forum doit être fait pour durer, et, car c’est tout aussi important, pour le plaisir et la satisfaction de qui, éventuellement au détriment de qui ou de quoi ?

    Alors, réfléchissons ! ;-)

    Bien cordialement,
    Francis, F6AWN

  6. Merci pour votre billet sur lequel je n’ai rien a ajouté tant ce qui est dit sur les administrateurs du site radioamateur.org que sur le contenu est vrai. Pour avoir été co-animateur d’une rubrique il y a plusieurs années, j’avais été sidéré de l’attention portée par F2DX à l’accueil des bénévoles (surtout non RA à l’époque comme moi, simple SWL), avec un appel téléphonique très pro et manifestant une vraie reconnaissance. Sidéré car ce sont des valeurs rarement vues sur internet.
    Allez je forme des voeux pour 2021 : qu’un espace francophone dédié uniquement à la définition exacte du loisir : expérimentation radioélectrique naisse et me permette de venir y apporter qq maigres compétences tout en venant y apprendre des anciens comme Francis F6AWN, quitte à provoquer son courroux amical en lui demandant son point de vue sur le traitement de surface des aériens pour améliorer la propagation .
    Au plaisir de commencer ma carrière de radioamateur avec vous.
    Stay safe : restez éloignés de vos aériens sous tensions, c’est tout ce qui compte.
    Nicolas , F4IPL

  7. Bonsoir à tous,

    Restons positif, la nature ayant horreur du vide, je suis très confiant pour la suite. Il suffit de quelques clics pour deviner quelles seront les personnes en capacité de proposer une réponse crédible à la disparition du forum radioamateur.org. Selon moi, une partie de la réponse se trouve certainement dans ce Compte Rendu de la 5ème réunion du Conseil d’Administration du REF, tenue le 17 mai 2014 à Chartres :

    “Plan Communication :

    Philippe F8BXI présente le plan de communication :
    F4DBD a travaillé sur le blog ;
    cependant F6DDW a indiqué qu’actuellement ce blog est situé dans la zone membres. Ceci rend impossible l’accès au blog pour des non-membres. Ce point devra être rediscuté ;
    F8BXI propose la création d’un forum du REF ouvert à toute la communauté radioamateur. Ce forum devra être modéré avec inscription nominative. Le but d’un tel forum est de permettre de prendre l’avis de la communauté radioamateur sur les sujets importants, et ce avant que le REF ne mette en place des décisions impactant directement la communauté.”

    https://www.r-e-f.org/index.php?option=com_content&task=view&id=841&Itemid=352

    Toutefois, les questions soulevées par Francis sont pertinentes.

    Je souhaite beaucoup de courage aux rares personnes motivées et compétentes qui relèveront ce défit, sachant qu’ils y passeront un temps non négligeable, forcément au détriment d’autres activités familiales, sportives, pro…

    Bonne et Heureuse Année à tous, malgré une conjoncture si particulière.

    Laurent, F5MUX

Laisser un commentaire